Adrian Otaegui retourne sur le LIV Golf pour disputer la finale à Miami

Vainqueur il y a deux semaines du Masters d’Andalousie, l’un des tournois les plus emblématiques du circuit mondial DP, Adrian Otagui a décidé de participer à la dernière étape du LIV Golf prévue à Miami (Floride) entre le 28 et le 30 octobre au Trump National Doral. . Un choix qui met une nouvelle fois la colonne européenne en difficulté.

BT

C’est une décision qui ne va clairement pas atténuer le problème qui domine à l’intérieur Tournée mondiale DP En ce qui concerne certains des joueurs qui lui sont associés et qui ont choisi de jouer dans LIV GolfLa tournée dissidente soutenue à coup de millions de dollars par le Fonds d’investissement public (PIF) d’Arabie Saoudite.

Brillant vainqueur il y a moins de deux semaines du Master andalou sur le terrible parcours de et drame Avec un score record de -19 sur quatre manches, Adrien Oategi Nous avons répondu positivement à l’invitation à participer à la finale de la saison LIV Golf 2022 prévue à Miami (Floride) du 28 au 30 octobre à Dorale nationale de Trump.

Lire Aussi :  Dustin Johnson, Patrick Reed, Talor Gooch et Pat Perez remportent le tournoi le plus lucratif de l'histoire du golf

Un tournoi qui se jouera exceptionnellement en groupe (12 équipes de 4 joueurs) avec un prize pool de 50 millions de dollars. L’équipe gagnante se partagera la modique somme de 16 millions tandis que les quatre dernières empocheront 1 million de dollars. Ce qui signifie qu’Adrian Otagoy est assuré, quoi qu’il arrive, de quitter les États-Unis avec au moins 250 000 dollars. L’Espagnol fera équipe avec le Chilien Joaquin NiémanZimbabwe Scott Vincent et l’australien Jedediah Morgan.

Lire Aussi :  Sénat – Faire de la RSE une ambition et un atout pour chaque entreprise » La lettre économique et politique de PACA

Vainqueur sur les deux tableaux. Pour l’instant…

Actuellement classé 10e au classement européen, Adrian Otaegui, 30 ans le 21 novembre, a déjà disputé trois événements de golf LIV depuis le lancement de la Dissident League début juin à Londres (Angleterre). Il a donc assisté à ce tournoi inaugural (9-11 juin), puis à Portland (30 juin-2 juillet) et enfin à Boston (2-4 septembre).

Reste à savoir comment DP World Tour absorbera le coup d’une telle décision. Rappelons que le Basque, qui s’entraîne régulièrement avec Olivier à Glacer Du côté d’Arcangues (64), début juillet, il a traîné la manche européenne devant les juges du Centre international pour la résolution des conflits (avec l’Anglais Ian Poulter et le sud-africain Justin Harding) afin qu’il puisse participer à L’Open d’EcosseUn tournoi riche (8 millions de dollars) et sanctionné conjointement avec le Tournée PGA. Il a gagné son procès, provisoirement !

Lire Aussi :  Cédric Vasseur : «Cédrine Kerbaol ? J'ai sollicité l'UCI... »

La position des joueurs “dissidents” du DP World Tour sera tranchée en février prochain par un tribunal britannique. Pendant ce temps, Adrian Otaegui, mais aussi certains de ses “amis indisciplinés” comme les Anglais Richard Bland et Sam Horsfield (23e et 38e place du classement) ou le sud-africain Olivier Becker (32e place du classement), pourra débuter dans deux semaines en Le défi de golf Nedbank (6 millions de dollars de prix) avant de disputer la finale à Dubaï la semaine suivante (10 millions de dollars de prix). Deux tournois en petit field (60 puis 50 joueurs) qui clôturent la saison 2021-22 de l’European Tour…

Photo : ROSS KINNAIRD / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button