Bourse : les valeurs à suivre à Paris et en Europe – 04/11/2022 à 08:11

PARIS, 4 novembre (Reuters) – Actions à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe :

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE SOGN.PA a publié vendredi des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre, soutenus par ses activités de trading qui ont profité de la volatilité des marchés, et a indiqué qu’elle visait de meilleurs profits cette année.

➦ SocGen performe mieux que prévu au T3, vise une amélioration de sa rentabilité pour 2022

* RENAULT RENA.PA – Les discussions entre Diamond Group et son partenaire Nissan 7201.T portent sur la manière d’améliorer ses investissements dans les véhicules électriques, a déclaré vendredi à Reuters le directeur général du constructeur japonais.

➦ EXCLUSIF – Les discussions entre Renault et Nissan se concentrent sur l’investissement dans l’électrique, déclare le PDG

* EDF EDF.PA a annoncé jeudi avoir abaissé sa prévision de production nucléaire pour 2022 en France, en raison de l’impact des grèves sur la maintenance de ses réacteurs et de l’allongement de la période d’arrêt de 4 réacteurs nucléaires.

Lire Aussi :  Gers : une convention pour une meilleure évaluation financière des entreprises

➦ RPT-EDF abaisse l’estimation de la production nucléaire pour 2022 à 275-285 TWh

* KERING PRTP.PA est en pourparlers avancés pour acheter la marque de mode Tom Ford, a rapporté jeudi le Wall Street Journal, citant des personnes proches du dossier.

Selon le WSJ, Kering serait en pourparlers avancés pour acquérir la marque Tom Ford

* EIFFAGE FOUG.PA a réalisé un chiffre d’affaires de 7,3% au troisième trimestre, à 5,18 milliards d’euros, et confirme son point annuel.

➦ Eiffage affiche un chiffre d’affaires de 7,3% au T3, confirmant ses objectifs

* SANOFI SASY.PA a annoncé vendredi l’approbation par la Commission européenne de son traitement Beauforts/Nerisvimab pour la prévention de l’infection par le virus respiratoire syncytial (VRS) chez les enfants.

* TELEPERFORMANCE TEPRF.PA affiche un taux de croissance de 7,0% sur la base de son chiffre d’affaires du troisième trimestre et a été révisé au-dessus de son objectif annuel de croissance de l’activité et du taux de marge d’Ebita actuel.

Lire Aussi :  L'Europe risque de manquer de gaz lors de l'hiver 2023-2024, alerte l'Agence internationale de l'énergie

➦ Teleperformance Chiffre d’affaires consolidé du T3 en hausse à 2,06 milliards d’euros

* JCDECAUX JCDX.PA annonce une croissance trimestrielle de ses résultats supérieure à ses attentes et prévoit une croissance organique ajustée de l’ordre de 3,0% sur l’année pour le quatrième trimestre.

➦ JCDecaux anticipe une hausse de 3,0% de ses ventes organiques ajustées au T4

* EURONEXT ENX.PA a publié les résultats suivants pour le troisième trimestre.

➦ Euronext affiche un EBITDA ajusté au T3 à 199,9 millions d’euros

* NEOEN NEOEN.PA a publié jeudi un bénéfice du troisième trimestre en hausse de 68% sur un an et relevé sa fourchette cible d’EBITDA ajusté 2022 entre 390 et 410 millions d’euros.

* PIRELLI PIRC.MI a relevé ses prévisions de ventes pour 2022 après que les résultats du troisième trimestre aient dépassé les attentes, citant la solidité de son modèle économique et ses mesures contre la volatilité du marché.

* LEONARDO LDOF.MI a relevé ses perspectives pour l’ensemble de l’année après avoir signalé une augmentation du nombre de commandes entre janvier et septembre.

Lire Aussi :  L'Union européenne va connaître une récession cet hiver

* ENEL ENEI.MI a réduit ses prévisions de bénéfice net pour l’ensemble de l’année après une mauvaise performance au cours des neuf premiers mois de son activité italienne. Le groupe envisage également une action en justice contre la taxe inhabituelle proposée en Espagne dans le secteur de l’énergie, la jugeant “illégale”.

* SHELL SHEL.L – La division de négoce de gaz naturel liquéfié (GNL) de Shell, qui a publié la semaine dernière ses résultats trimestriels sans mentionner l’entreprise, a fait état d’une perte de près d’un milliard de dollars au troisième trimestre, ont déclaré à Reuters trois sources du secteur.

* GLENCORE GLEN.L – Une filiale britannique du groupe minier, Glencore Energy UK, a été condamnée jeudi à Londres à une amende de 276,4 millions de livres (317,24 millions d’euros) pour corruption dans des activités pétrolières en Afrique.

(Écrit par Letitia Volga et Claude Chandeau, Montage par Sophie Loet)

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button