Bruno Martini, le président de la Ligue nationale de handball, poursuivi pour «corruption de mineur»

Bruno Martini, ancien champion du monde en 1995 et 2001 en équipe de France de handball, a été interpellé et placé en garde à vue lundi dans une affaire de corruption de mineurs. L’ancien gardien de but et désormais président de la Ligue nationale de handball, selon France Info qui a divulgué l’affaire que nous pouvons confirmer, a passé 48 heures en garde à vue à Paris. Il sera jugé mercredi, après avoir reconnu les faits.

L’enquête a été confiée à la division de la protection des mineurs de Paris en juin 2020. Après des mois de procédure dans cette enquête ouverte en juin 2020, la police a fini par interpeller l’ancien tuteur des “Barjotes” lundi matin à son domicile parisien. . Ses deux appartements, à Paris et à Montpellier, ont été perquisitionnés, et son matériel informatique a été saisi.

Lire Aussi :  Tom Watson a gagné 4 Majeurs avec un équipement illégal ! (1ère partie)

Il a offert le sexe au garçon

Agé de 52 ans, l’ancien joueur et entraîneur du PSG Hand, représenté par le maître Eli Dutlonda, s’est adressé à plusieurs adolescents à travers les messages du réseau social Snapchat. Bruno Martini a échangé des photos avec une mineure, âgée de 12 ans au moment du matériel.

Après cela, l’ancien gardien lui a proposé de venir chez lui, dans le 16e arrondissement de la capitale, pour une relation sexuelle. Mais après avoir discuté de l’itinéraire dans des messages avec sa mère, le garçon a fini par changer d’avis une fois arrivé en bas de l’appartement de Bruno Martini. Ce dernier lui a alors payé des VTC pour qu’il puisse rentrer chez lui.

Lire Aussi :  La Fifa rejette le recours des Bleus sur le but de Griezmann contre la Tunisie (sans se justifier)

Il a été présenté à un juge mercredi

Le parquet de Paris a confirmé mardi soir le placement en garde à vue de l’intéressé et sa libération. Bruno Martini a alors été renvoyé à une comparution de plaidoyer de culpabilité anticipée (CRPC). Il est actuellement jugé pour “corruption de mineur” et “enregistrement pédopornographique”. L’audience doit avoir lieu mercredi.

Lire Aussi :  Cette "guerre des nerfs" que devront maîtriser les Toulousains à Sale

L’ancien joueur encourt une peine maximale de cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende. Mais le CRPC permet à l’accusé d’obtenir des réductions de peine. Bruno Martini doit se rendre chez le procureur dans la journée pour proposer une peine. S’il est accepté, il doit être approuvé par un juge lors d’une audience.

Des réunions d’urgence se tiennent ce matin (mercredi) dans la Ligue nationale de handball, dont il a été élu président en novembre 2021. Une décision sur son avenir à la tête du Mossad devrait être prise rapidement.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Vérifier Aussi
Close
Back to top button