Cameron Smith dépité de ne pas pouvoir être numéro 1 mondial

Photo de Cameron Smith par Daniel Puckett/GETTY IMAGES ASIAPAC/Getty Images via AFP

Cameron Smith revendique la place de numéro un mondial depuis sa victoire dans l’Open Championship, ne le sera sans doute pas dans les mois à venir, et l’Australien avoue en avoir souffert.

Cameron Smith Sera-t-il un jour numéro 1 mondial ? Rien n’est moins sûr.

Alors que la victoire de Smith au championnat australien de la PGA la semaine dernière a consolidé sa position de n ° 3 mondial, qui est en danger depuis sa décision de quitter le Tournée PGA joindre Série sur invitation de golf LIV de son compatriote Greg NormanIl sait que ses chances sont maintenant très minces.

Son choix, dicté par son envie de jouer et d’être plus souvent dans son Australie natale et par les millions de dollars reçus en contrepartie de son engagement, lui laisse peu d’occasions de marquer de “gros” points.

J’ai l’impression de jouer au golf vraiment, vraiment solide et oui, ça fait un peu mal…

Cameron Smith

De nombreux joueurs qui ont choisi, comme lui, d’abandonner les circuits historiques au profit de la ligue dissidente sponsorisée par l’Arabie saoudite, ont vu leur position au classement mondial se dégrader car il n’y a pas de points mondiaux attribués dans les tournois.

Lire Aussi :  Equipe de France : Griezmann, le magnifique - Football

S’il obtient sa sixième victoire de l’année enopen d’Australie Cette semaine, Cam Smith peut lui ravir la deuxième place mondiale Scotty Scheffler.

Le quatrième “kangourou”.

Vu son niveau de jeu, beaucoup pensent qu’il mérite même d’être détrôné Rory Mc Ilroy. L’Irlandais du Nord est récemment revenu sur le trône mais sa position est loin d’être inattaquable.

Lire Aussi :  Une année «difficile», mais satisfaisante pour Leylah Fernandez

Le joueur de 29 ans reconnaît avoir rejoint ses compatriotes Greg Norman, Adam Scott et Jason Jour Devenir le quatrième joueur australien à atteindre le numéro un mondial est un rêve.

Un peu dommage, mais c’est comme ça. J’ai dû m’y habituer au cours des trois ou quatre derniers moisSmith a expliqué lors d’une conférence de presse avant le tournoi. J’ai l’impression de jouer au golf vraiment, vraiment solide, et oui, ça fait un peu mal… »

Moi, je sais que je suis au top. Je suis toujours 3e d’une manière ou d’une autre, mais avec le temps, ces classements deviennent de moins en moins pertinents, d’autant plus que vous ne pouvez pas obtenir de points de classement mondial dans la série de commandes LIV. »

Lire Aussi :  TotalEnergies sponsor de l'écurie de Bernaudeau jusqu'en 2025

Points minimum en Australie

Si Smith et son compatriote sont également sortis sur le LIV, Marc LeishmannToujours joué sur le PGA Tour, il y aura plus de points dans les deux événements australiens co-sanctionnés par Tournée mondiale DPCar désormais les points attribués au tournoi sont fonction du classement des participants et de chacun du cercle auquel il appartient.

“C’est dommage que les grands événements comme le championnat australien de la PGA et l’Open d’Australie obtiennent si peu de points, surtout pour nous, les Australiens, qui n’avons pas vraiment de chance. En tant que jeune professionnel, ces points sont très importants.” Smith a conclu.

© Daniel Pockett / GETTY IMAGES ASIAPAC / Getty Images via AFP

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button