Celio s’offre la marque Camaïeu aux enchères

Célio gagne Camaieu. La marque de prêt-à-porter masculin a racheté la marque Cameo lors d’une vente aux enchères le mercredi 7 décembre à l’hôtel des ventes de Vandville (Nord) pour une mise aux enchères de 1,8 M€. Vendue suite à la liquidation de l’entreprise qui exploitait en octobre 511 magasins en France et employait 2 600 salariés, la marque tombe dans le giron de Laurent et Marc Grosman, fondateurs de la marque Celio.

Sébastien Bismuth, son président, est bien conscient du potentiel de croissance de Camaieu. Cet expert de la relance des marques de vêtements a œuvré pour remettre sur les rails Jennifer, une chaîne destinée aux jeunes femmes, rebaptisée Don’t call me Jennyfer, avant de rejoindre Celio en 2020. Alors que l’entreprise était en action de protection. M. Bismuth a été contraint de fermer 150 magasins en 2020 et 2021 pour retrouver la rentabilité. “Selio est sauvé maintenant”pour fixer le monde Monsieur Bismuth. La marque, qui exploite environ 700 magasins (dont 374 en France), génère environ 500 millions d’euros. “C’est le leader de la mode masculine, qui habille tous les hommes de 15 à 70 ans”, a observé M. Bismuth. Selon lui, Camaieu sera son pendant sur le marché féminin.

Lire Aussi :  Ceva Santé animale décroche le trophée régional
A lire aussi : L’article est réservé à nos membres L’avenir de Go Sport passe par la justice

En effet, la marque était leader sur le marché féminin en France. Sa stigmatisation est extraordinaire : plus de 93 % des femmes de plus de 25 ans la connaissent. Et la fermeture de tous ses magasins début octobre avait suscité l’indignation dans toute la France. Qu’est-ce que Celio va en faire ? “Il faut repartir de zéro pour relancer Camaieu, repenser le modèle, revenir à son ADN de marque qui habille toutes les femmes, sans prétendre être à la mode”., arrange M. Bismuth. En revanche, Celio n’occupera aucun des magasins Camaïeu, dont certains seront cédés par un liquidateur judiciaire en janvier. Il n’occuperait aucun des entrepôts où, à Roubaix, cent domestiques étaient employés ; Cet ensemble immobilier sera également vendu de gré à gré début 2023.

Lire Aussi :  Innovation : découvrez les pépites économiques du Pays de Fontainebleau

« Redonner vie à cette marque française emblématique »

Toutes les relances de la marque auront lieu hors des Hautes-de-France, où Comeau est né. Ce sera à Saint-Saint-Denis, à Saint-Ouen, siège de Cilieu. Cela nécessitera surtout une équipe d’acheteurs et de designers à réorganiser. Sébastien n’exclut pas Bismuth “évidemment pas” Pour restaurer les anciens employés de Camaieu. faire « Faire revivre cette marque française emblématique », « Il faut du talent, savoir comment », assure-t-il, sans toutefois s’avancer. Les fans de la marque devront toutefois patienter. La griffe n’apparaîtra plus sur les vêtements pour femmes “Avant 2024”, Décrit qui est allé à Vandville pour enchérir dans la salle des ventes de Mercier & Cie.

Lire Aussi :  Cowigo, accompagner la transformation numérique des entreprises

Il vous reste 35,77% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux membres.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button