ces concours d’innovation plébiscités tant par les jeunes que les entreprises

Initialement réservée aux développeurs, cette tendance s’étend désormais à tous les métiers verticaux d’une entreprise et s’ouvre ainsi à une multitude d’étudiants qui souhaitent s’y essayer. Parfois décrits comme un simple effet de mode chez les jeunes, ces « hackathons » semblent en réalité clore de nombreux défis pour les entreprises mais offrent également de nombreux intérêts pour les participants.

Né d’une fusion entre “hacker” et “marathon”, ce terme anglais tout droit sorti d’un film de science-fiction représentait à l’origine une compétition d’innovation, souvent organisée sous forme de sprint en équipe. Ces projets, portés principalement par des entreprises, des écoles ou des institutions, s’articulent autour de la problématique précitée. En particulier, le but du concours est donc de réunir des profils complémentaires pour générer des idées et concevoir une solution à ce problème (souvent sous forme de prototype), pendant une durée tout à fait limitée.

Plus seulement pour les profils « tech »…

Historiquement, les hackathons étaient principalement orientés vers les problématiques informatiques modernes, et donc réservés aux développeurs et autres profils techniques. Mais l’envie de ce concept en a fait un événement bien plus large, désormais proposé à tous types de profils et aux sujets environnants ne se limitant plus à l’IoT, au cloud ou à la cyber sécurité… Autrement dit, tout hackathon peut y trouver son bonheur ! Et pour preuve, les plus grandes marques et entreprises sont passées par là. Il est notamment possible de trouver des hackathons en s’inscrivant gratuitement sur des sites comme Agorize, BeMyApp ou DevPost.

Qu’ils soient organisés en ligne ou en présentiel, la singularité des hackathons est primordiale dans la durée de ce type d’événement. Souvent organisés sur une durée de 48h, certains de ces challenges peuvent potentiellement s’étendre au-delà de quelques semaines, mais restent tout de même dans la philosophie du Sprint. Pour ce faire, une fois les participants accueillis, les problématiques présentées et les groupes constitués, il y a souvent de nombreuses étapes répétitives dans l’organisation de ces événements. Tout d’abord, les équipes passent par une importante phase d’idéation, souvent sous forme de brainstorming.

Lire Aussi :  Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes en situation de Handicap 2022

Vient ensuite une phase expérimentale au cours de laquelle les membres sont invités à choisir le projet le plus pertinent par rapport à la problématique qu’ils ont identifiée. S’ensuit une phase de prototypage agile, par itérations, alternant phases de conception et retour d’expérience des coachs existants. La cérémonie se termine régulièrement par le pitch populaire, avec une présentation émouvante au jury avant la clôture de la remise des prix.

Le goût de l’innovation à la portée de tous

Bien sûr, l’une des principales raisons du grand nombre de participants est les prix et récompenses souvent alléchants promis aux gagnants. Mais au-delà des prix offerts, les hackathons ouvrent des perspectives particulièrement intéressantes pour les participants, ce qui en fait ce que l’on peut appeler une “petite école de l’innovation”.

En fait, certaines personnes viennent ici pour s’essayer, tant sur le plan humain que professionnel, notamment dans les expériences proposées. C’est l’occasion de rencontrer de futurs partenaires et associés aux profils complémentaires qui, pour les plus chanceux, pourront conduire un processus de création d’entreprise suite au projet. Mais cette expérience permet aussi de rencontrer des professionnels reconnus dans leur domaine, qui agissent comme coachs durant la compétition et prodiguent de précieux conseils sur des cas bien précis.

C’est surtout une montée en compétences, et l’accès à un large réseau qui trouve un grand nombre de participants. Que ce soit par le travail en équipe, la découverte de nouveaux domaines d’activité, ou l’acquisition de compétences en management agile et en design thinking, chacun pourra sortir de cette expérience avec de nouvelles armes pour aborder le marché du travail.

Lire Aussi :  SirionLabs rachète Zendoc et installe un centre d’excellence européen à Nice

Mais d’autres viennent aussi ici pour développer leur sens de l’innovation, de la créativité et de l’entrepreneuriat. Et pour cause, les hackathons représentent une formidable pratique commerciale aussi bien pour le novice que pour l’expérimenté. De nombreux aspirants entrepreneurs espèrent trouver les clés pour mieux lancer un projet, voire parfois le challenge de construire leur projet ! C’est pour cette raison que les hackathons travaillent à développer l’engouement pour la R&D et l’innovation chez les jeunes. Ils visent ainsi une véritable expérience professionnelle à l’échelle d’un week-end ou d’une semaine, qui sera très valorisante (sinon plus), auprès de futurs employeurs voire de futurs investisseurs.. .

Certains y trouvent même une carrière… De nombreux hackathons portent sur un sujet ou une industrie parfois peu connue du grand public étudiant. C’est donc un très bon moyen d’introduire et de vulgariser certains enjeux de l’industrie, qui peuvent ainsi tester leur intérêt pour de nouveaux sujets. Mais il est aussi possible de rencontrer des acteurs aux responsabilités différentes et ainsi découvrir la passion de différents postes et compétences.

Une bouffée d’air frais pour les entreprises

En plus de certains avantages pour les participants, les hackathons révèlent également plusieurs problèmes fondamentaux pour les entreprises modernes. La question de l’innovation est bien sûr centrale ici car l’objectif de ces hackathons est de répondre aux difficultés de certaines entreprises à mobiliser de nouveaux projets innovants ou disruptifs. Ils répondent ainsi aux problèmes structurels de manque de ressources humaines pour des problèmes d’innovation continue.

Lire Aussi :  le Mecascape, la création d’un tout nouveau format horloger

En créant un véritable écosystème autour de l’entreprise, ces événements redonnent à ces entreprises un nouveau dynamisme et leur donnent un accès rapide à l’innovation continue à travers les profils prometteurs d’établissements d’enseignement clés, qui semblent se réjouir. En ce sens, les concours d’innovation résonnent avec le concept d’appels à projets, mais avec une dimension beaucoup plus pédagogique.

Mais parmi les enjeux majeurs de ce type d’événement, on retrouve clairement la question du recrutement et de l’emploi. Certains hackathons font partie intégrante de la stratégie de recrutement d’une entreprise, permettant aux participants de sonder leurs aspirations professionnelles, de présenter leur politique de recrutement et de promouvoir leur culture d’entreprise. Ces concours sont donc une arme puissante pour lutter contre la pénurie de talents que connaissent certains secteurs d’activité et certains domaines d’expertise. Ils jouent un rôle important pour attirer les étudiants à découvrir l’entreprise, les former sur certains sujets, et ainsi directement trouver certains profils, par exemple pour faire des offres de stage ou d’emploi.

Enfin, le hackathon est aussi l’occasion pour les entreprises d’aborder certains sujets à la mode, ou des sujets qu’elles ne peuvent pas couvrir avec leur domaine d’expertise actuel, comme les sujets RSE ou liés aux innovations disruptives et aux technologies pointues. Cela offre un levier d’interaction intéressant pour ces structures, autour de leur pertinence ou par exemple de leur modernité. C’est donc un excellent moyen d’explorer des problématiques transversales tout en créant des projets internes à l’entreprise et en encourageant l’entrepreneuriat. Il arrive souvent que les équipes gagnantes soient incitées à entamer ce genre de démarche et bénéficient d’un accompagnement pour porter leur projet dans une autre dimension.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button