Guyane : Maripasoula, la plus vaste commune de France, coupée du monde après un incident d’avion

La ville de Maripasoula, située à l’ouest de la Guyane et la plus grande de France avec 18 360 kilomètres carrés, est coupée du monde depuis qu’Air Guyane a décidé de suspendre ses vols suite à un accident à l’atterrissage début novembre.

Un avion d’Air Guyane, LET 410, a traversé la piste en apesanteur le 4 novembre, atterrissant sur une piste temporaire en latérite du petit aéroport de Maripasoula. L’avion a eu du mal à freiner sur le sol glissant à cause de la pluie.

Air Guyane a donc décidé de ne plus desservir la ville sine die. “La piste initiale n’a pas encore été testée”a fait valoir Christian Marchand, directeur d’Air Guyane, qui transporte 37 000 passagers par an sur la liaison Cayenne-Maripasaula.

Lire Aussi :  Ivry - Usam : Nîmes s'impose en Ile-de-France et poursuit sa montée en puissance

La piste historique à surface dure du petit aéroport est en construction depuis quelques semaines et six mois. Mais à l’approche de la saison des pluies, M. Marchand craint que ce délai ne soit dépassé.

Maripasoula n’est généralement accessible qu’en avion ou en canoë sur le fleuve Maroni. “L’avion est notre chemin. Sans l’avion, tout est bloqué”a témoigné le premier adjoint au maire de Maripasoula, Lama Topo.

Lire Aussi :  Championnats de France, à Chartres : Maxime Grousset, le meilleur pour la fin

Selon lui, cette situation « tuant l’économie locale, les chantiers sont à l’arrêt : le futur lycée, la future route entre Maripasoula et Papaïchton »une ville voisine avec une piste de 35 km mais pas d’aéroport.

La seule option à ce stade est de débarquer à Grand-Santi, en aval de Maron, puis de continuer en canoë. Une navigation fluviale qui dure “jusqu’à cinq heures”selon un professionnel du transport.

Selon le rectorat, une cinquantaine d’enseignants n’ont pas pu retourner à Maripasoula pour continuer à enseigner lundi après les vacances. Cependant, toutes les écoles sauf une à Maripasoula et Papaïchton sont ouvertes.

Lire Aussi :  Morning meeting AOF France / Europe - Légère hausse attendue : première salve de résultats de la semaine - 25/10/2022 à 08:34

“Les habitants sont assignés à résidence”a évalué Jonathan Abienso, porte-parole du collectif des habitants de Maripasoula, soulignant qu’il leur était impossible de se rendre à Cayenne pour effectuer des actes ou consulter un spécialiste, par exemple.

La ville a été bloquée pendant plusieurs semaines en octobre et les habitants ont exigé, entre autres, plus de circulation d’air. Air Guyane a accepté l’appel, mais il ne sera pas mis en œuvre avant la reprise des vols.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button