Jacques Bouthier accusé de viols sur mineurs : “Un grand malade”, les confidences de l’épouse de l’ex-PDG d’Assu2000

L’épouse de Jacques Bouthier, l’ancien PDG d’Assu2000, qui est mêlé à une vilaine liaison sexuelle, insiste sur le fait qu’elle connaissait son mari comme “obsessionnel et infidèle”. Cependant, devant le juge, il a déclaré qu’il n’était pas au courant de ses tendances pédophiles.

Il s’agit d’un élément de preuve clé qui devrait éclairer la justice dans le cas de Jacques Bouthier. En mai dernier, un homme de 75 ans et PDG d’Assu2000 a été impliqué dans l’horrible viol et traite d’êtres humains d’une mineure.

Les victimes, les complices, les témoins, les déclarations s’enchaînent et surprennent souvent l’ancien chef d’entreprise, qui compte parmi les 500 plus gros actifs de France. L’une d’elles est décisive, il s’agit de Farida, la femme de Jacques Bouthier. S’il a été entendu le 11 juillet 2022, Le Parisien dévoile aujourd’hui sa conversation avec le juge.

Lire Aussi :  trois candidats défendent leur projet devant l’Arcom

“Je n’ai rien vu”

Dès le début, il prétend être “démantelé et détruit”. Libérée d’une détention provisoire de quatre mois, Farida confirme le désir et les tendances sexuelles insatiables de son mari infidèle devant le juge chargé de l’affaire. Si elle qualifie son mari de “poubelle”, elle affirme qu’elle ignorait ses tendances pédophiles.

Après 30 ans de mariage, elle a décidé de quitter le mariage et a dit à son mari de “se faire soigner” par un spécialiste de la toxicomanie. Mais l’affaire remonte au rapport de nos confrères sur son “envers du mari” : “J’ai l’impression d’avoir deux personnes différentes”, confie-t-elle.

Lire Aussi :  Top 1000 : les meilleurs joueurs du championnat de France (140-131) - 02/11/2022 à 06:00

“Il n’y a aucun moyen que j’ai vécu avec lui et que je n’ai rien vu, que je vis à côté d’un maladefou, d’un monstre sexuel. Il n’y a rien dans son attitude qui aurait pu me faire penser ça”, dit-il au juge. “Il est très malade.”

« Supprimer la plainte »

Cependant, Farida est directement impliquée dans l’affaire. Lorsqu’une des victimes mineures photographie Jacques Bouthier avec une autre fille de 14 ans et qu’il contacte sa femme pour lui parler de ses pratiques, cela montre que “je ne crois jamais qu’il se passe quelque chose… que c’est un enfant”. Elle ne regarde pas la vidéo et croit son mari lorsqu’il lui dit qu’elle a été filmée.

Lire Aussi :  Quatre des camarades de l'adolescent de 13 ans seront jugés pour harcèlement

Il tente par tous les moyens de “réprimer la plainte” et demande à Farida de servir d’intermédiaire dans le transfert d’un million d’euros, comme une arnaque. “Je n’y ai pas pensé”, a-t-il déclaré au juge.

Au cours de l’enquête, les collaborateurs de l’enfant de sept ans présentent les problèmes de mémoire et le manque de discernement de Jacques Boutier. “Les archives montrent qu’il n’est pas apparu comme lui-même récemment”, affirme son avocat.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button