Jura. Livres, vinyles, VHS, jouets des années 80… à la Librairie du Milieu, de l’occasion et beaucoup de passion

Au bout de la rue du Milieu, à Sellières, la librairie éponyme est en résidence cet été. La devanture est peu visible, et lorsque le visiteur pousse la porte du magasin, l’odeur des vieux livres envahit les narines. Un scénario familier à tous les amoureux de la Chine, des brocantes et des trésors antiques. Ici, la brocante et la brocante culturelle ont remplacé l’historique Bar-BMU, fermé depuis dix ans.

Un lieu représentant un village

Romain Mercier, qui respecte le passé de la ville, jadis exilé au sud de Bison, un heureux isolement derrière ses lunettes rondes, ne voulant pas contrarier les citoyens. « C’est un lieu qui représente le village. Je ne veux pas aller trop vite, pour que ça s’intègre naturellement sans trop heurter » en en faisant un espace élitiste, idéologique et « artistique ». Le temps des apéritifs et des lectures vient plus tard.

Lire Aussi :  Avec son dernier livre, Bob Dylan connaît la chanson

Endroit pas cher pour tous les intéressés

Après des années à accumuler les livres, l’enseignant à ses heures perdues a développé l’envie d’ouvrir un tel magasin : « Je voulais que ce soit un endroit pour tout le monde en terme de prix et de concept », Selliérois Adoption dès 2021. C’est dans cet esprit que la boutique est “dans son essence”, avec des livres de tous côtés, fruits de nombreux achats et dons, et quelque chose qui attire l’œil curieux partout où se trouve la vue.

Vinyles, bibelots, VHS, jouets des années 80… il faut fouiller et dénicher, au hasard, un bouquin régional – “Ça va bien, il y a beaucoup de passionnés et de nostalgiques”, assure Romain Mercier – ou fixer son vues sur un livre pour enfants. Au fond de la librairie, un bel espace est dédié aux enfants : « Ces livres datent très vite d’un point de vue enfantin, notamment au niveau du graphisme. Alors le défi est de fournir les derniers ouvrages, mangas, BD pour rester à jour.

Lire Aussi :  pourquoi l'exposition du dessinateur Bastien Vivès au festival de BD d'Angoulême est contestée

Après avoir ouvert quelques semaines l’été et fermé à l’automne, Romain Mercier enfile son vilain pull de Noël et prévient ses abonnés sur Internet : la Librairie du Milieu mise sur son 31 pendant tout le mois de décembre.

Librairie Centrale, 1 rue du Milieu à Sellières. Du mardi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 19h.

Romain Mercier, libraire et auteur

Enfant des années 80, Romain Mercier a grandi avec les « Sardo Vinyls » et les romans de science-fiction. Il se dit artiste-écrivain, écrivant de la poésie qu’il donne vie sur scène. En ce qui concerne le Jura, l’acheteur-collectionneur a préféré se concentrer sur l’objet “silencieux”, livresque ou fantaisiste, si l’on en croit l’œuf d’autruche et l’extraterrestre gonflable vert brillant accroché aux intersections entre les livres. Quand il n’aime pas une VHS Gremlins Caché derrière la vitrine, Romain Mercier intervient dans les écoles et anime des ateliers d’écriture autour de la poésie, donc SF, son genre de prédilection. La science-fiction sert d’écrin à ses propres œuvres, dont la dernière en date est le « Metaverse Solitaire » en vente en boutique (9 €).

Lire Aussi :  l’expérimentée Kristen Mann donne de la voix à Basket Landes

Pendant que l’aîné fait la recette

« Ne pas trop dépenser », c’est la volonté de Romain Mercier d’attirer les jeunes au rayon livres et de toucher l’ensemble des clients. Mais l’ancien a la cote et affole les caisses vintage. Difficile de vendre à tous les prix, alors Romain Mercier vise l'”entre-deux”. Un jeu de société Star Wars des années 90 pour 25 € avec des livres de poche à 2 €, une VHS vierge et du matériel au détail. Les passionnés ne s’y tromperaient pas.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button