Le calendrier CPU AMD et Intel perturbé ?


Depuis plusieurs jours de nombreuses rumeurs et articles (tournant souvent autour d’une même source) ont semé une grande confusion quant au calendrier des prochains CPU d’AMD et d’INTEL. Mais il faut savoir que c’est ce dernier qui peut le plus corriger sa course. Précisons tout d’abord que cette brève résumera simplement ces rumeurs et apportera un point de vue en l’absence d’informations fiables de la part d’Intel notamment.

Calendrier 2023 CPU AMD Intel
(Photo : Shutterstock/Pawarun Chitchirachan)

AMD Zen 4 X3D : seulement deux processeurs en 2023 ?

Alors que les critiques des nouveaux Ryzen 7000 sont généralement bonnes, il y a une tendance générale à donner l’avantage à Intel. Du coup, certains disent attendre la possible sortie des processeurs Ryzen 7000 X3D qui pourront être embarqués sur le jeu. On sait que ces procédés coûtent plus cher à AMD mais pour forcer la décision contre Intel, la taille de 4 CPU X3D est prévue. Cependant, il semblerait qu’AMD ne prévoit de proposer qu’un Ryzen 5 7600X3D et un Ryzen 7 7700X3D. Le découpage en deux CPU 6 et 8 cœurs qui peut être un peu frustrant mais qui est logiquement lié au regard du but du jeu. Autre rumeur sur le sujet, si ces unités X3D devraient être présentées en début d’année (au CES 2023 ?), la vente ne pourra avoir lieu qu’en mars ou avril 2023.

Lire Aussi :  La RTX 3060 8 Go est jusqu'à 17 % plus lente que la 12 Go
Ryzen 7000 X3D
Chez AMD et Intel, le calendrier CPU 2023 sera interrompu…

Intel : une approche très disruptive ?

Contrairement à de nombreuses autres fuites et rumeurs qui font avancer Intel sur sa feuille de route, nous avons appris qu’Intel devrait repousser Meteor Lake et mettre à jour son socket LGA 1851 à 2024. Cette rumeur a été propagée par le même le gagnant parler du Zen 4 X3D est encore plus déroutant et contraire à la tendance qu’il semble se dessiner. Pire, pour faire “attendre” vos clients, le coup de blues peut aussi avoir lieu Raptor Lake dit, c’est-à-dire le type qui tire parti de la meilleure version du processeur pour fournir une petite augmentation de la vitesse d’horloge de 100 à 200 MHz. Ce n’est donc qu’en 2024 qu’Intel mettra de nouveaux produits sur la table, mais encore une fois avec une méthode très surprenante. Meteor Lake arrivera donc en 2024, mais on peut encore voir Arrow Lake débarquer à quelques mois d’intervalle. Comment expliquer cette situation ? Toujours selon le gagnant, Intel souhaite que les deux lignes se chevauchent. Ainsi, Meteor Lake peut se concentrer sur la gamme de processeurs de performance à six et 16 cœurs et est particulièrement agressif pour les ordinateurs portables, tandis qu’Arrow Lake sera meilleur pour les ordinateurs portables à huit cœurs de performance tout en gardant le noyau bien 16 identique.

Lire Aussi :  PlayStation Plus Extra et Premium : une saga culte est sur le point de quitter le catalogue PS5 et PS4 de Sony

Intel Meteor Lake 7nm

Que penser de ces rumeurs et à quoi s’attendre pour 2023

Voici donc la “revue” du calendrier déroutant. Nous avons volontairement supprimé d’autres rumeurs concernant spécifiquement un changement dans le processus de pavage de Meteor Lake, car cette histoire ne nous semble pas aussi crédible en l’état. Concernant cette différence qui touche AMD et plus encore dans la puissance d’Intel, là encore il faut être prudent car si les shorts sur le sujet augmentent, ils utilisent la même ressource depuis quelques jours. Cependant, en prenant un peu de hauteur, cette histoire peut se comprendre.

Lire Aussi :  FIFA 23 : « je suis sur la liste noire », ce streameur compare FUT à un pay-to-win et EA ne lui fait pas de cadeaux !

Après un gros ajout avec des composants PC, la “suspension” peut être bonne pour tout le monde. Outre la situation économique, un ventilateur de PC s’est transformé en un changement de slot pour AMD, le passage à la DDR5, le changement de l’alimentation (qui deviendra de plus en plus importante au regard de la puissance et du standard)… l’explosion du coût des cartes graphiques et des cartes mères (dans une moindre mesure).

Considérer 2023 comme l’année du changement ne serait pas si idiot. A noter cependant que ce point de vue est une simple vision du monde par rapport au produit et considérant le client final comme une priorité… Des avis qui ne peuvent pas être exactement alignés avec ceux des fournisseurs.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button