Le corps de Marwane Souidi retrouvé, un suspect interpellé pour « meurtre avec actes de barbarie »

Un homme de 31 ans soupçonné du “meurtre avec actes de barbarie” d’un jeune de 25 ans porté disparu depuis fin septembre a été interpellé lundi près de Rouen, où le corps de sa victime a été retrouvé. nous avons découvert. Samedi d’une source proche du dossier. Le suspect a été déféré samedi devant le tribunal pour “torture et barbarie” et “assassinat”, a-t-on appris auprès du parquet d’Evry. Il a été immédiatement poursuivi.

Une femme soupçonnée d’être sa compagne et complice a également été mise en examen pour les mêmes chefs d’accusation et incarcérée, selon le procureur.

La victime, Marwane Souidi, qui habitait Lagny-le-Sec (Oise), n’avait plus de nouvelles de sa famille depuis le 21 septembre après avoir passé la soirée chez un ami à Arpajon (Essonne). La famille avait signalé sa disparition dans l’Oise avant que le parquet d’Evry ne la saisisse et ouvre une enquête judiciaire pour “enlèvement et coercition”.

Lire Aussi :  La France insoumise va-t-elle boycotter Cyril Hanouna ?

La victime était la victime du suspect

L’enquête sera alors confiée à Evryn PJ. Un groupe de huit chercheurs se met au travail. Un groupe très soudé, “à l’ancienne, vraie culture du crime” et “très réactif” et toutes techniques, notamment d’écoute, pour retrouver la trace du jeune homme, a souligné près de la source. enquête. “C’était un tout petit signal qu’ils ont pu suivre le suspect qui était passé au vert près de Rouen”, a-t-il expliqué. Ils se précipitent immédiatement à Rouen pour le défier.

L’histoire, triste, se déroule au milieu des rave parties, où les drogues de synthèse circulent le soir. Selon les premiers faits de l’enquête, la victime était la victime d’un suspect décrit comme pouvant devenir ultra-violent très rapidement.

Battu par son bourreau, Marwane Souidi est mort par strangulation, comme le révèle l’autopsie de son corps. Pendant deux mois, le suspect a déplacé le corps de sa voiture au sous-sol jusqu’aux fosses de l’ascenseur. Les enquêteurs ont également retrouvé son corps enfermé dans un coffre en plastique près de Rouen dans la cage d’ascenseur jeudi. La police technique et scientifique a projeté un total de cinq scènes. “Des heures et des heures d’engagement de leur part”, a salué une source proche du dossier.

Lire Aussi :  le froid se renforce, quatre départements en alerte orange neige dans le Nord-Est

Plus d’une demi-douzaine de personnes ont été arrêtées

Dans cette affaire, plus d’une demi-douzaine de personnes ont été arrêtées en plus du suspect principal et de son compagnon.

La famille de Marwane Souidi s’était multipliée pour témoigner sur les réseaux sociaux. Samedi, il a publié un message sur Twitter dans lequel il annonçait que le corps du jeune homme avait été retrouvé.

Une source proche du dossier a souligné à l’AFP que l’implication des enquêteurs de la police judiciaire pendant des jours et des jours dans la résolution d’une telle affaire est importante, et s’est dite préoccupée par la réforme en cours de la PJ qui, selon lui, saperait l’engagement.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button