les Bleus filent vers les huitièmes de finale et entrent doucement dans l’ère Mbappé

Kylian Mbappe marque de sa hanche contre le Danemark lors de la deuxième journée du groupe D à la Coupe du monde, le 26 novembre 2022, au 974 Stadium de Doha.

Entre l’aile ou la cuisse, Kylian Mbappé a choisi ce samedi 26 novembre. On ne pense pas à la poule du dimanche – à notre connaissance, ce n’est pas facile de trouver une bonne poule du Barça à Doha – mais à l’envoi des Bleus en huitièmes de finale de Coupe du monde, d’une jambe droite décisive à la réception d’un traverser. Antoine Griezmann (86Dieu).

Dans le stade 974, un incroyable Lego géant fait de containers posés au bord du golfe Persique, l’équipe de France a dominé les Danois (2-1), aussi doués pour la fabrication de briques en plastique que pour les vins bleus. “Nous pensions qu’ils nous avaient blessés deux fois cette saison [en Ligue des nations], Alors on avait le couteau entre les dents et on voulait montrer un autre visage”avoue le milieu de terrain français Aurélien Tchouaméni, un brin revanchard.

Revivez la vie : Coupe du monde 2022 : les Bleus offrent au Danemark un billet pour les huitièmes de finale

Beau visage de champion en titre, même. En 2002, la France inaugurait la tradition du K.-O. sortant. dans la prochaine édition. Depuis, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne ont emboîté le pas. Une série suffisamment conséquente pour que des esprits superstitieux parlent déjà de la malédiction du champion. Mais Didier Deschamps ne les écoute pas. “Je n’étais pas inquiet, je ne suis jamais inquietPromettez rien à l’entraîneur Blooper. Bien que l’environnement ne soit pas toujours des plus paisibles, je n’avais aucune inquiétude face à ces données. À un moment donné, ils peuvent être contradictoires. »

Qualifiés pour la première fois pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde au Qatar, les Bleus ont retiré l’avertissement lancé par le vent du chagrin dans sa ballade australienne (4-1). A commencer par le niveau des braves “Socceroos”. Le Danemark, la France savent. Si, au niveau exotique, l’adversaire fait l’effet d’une vieille paire de chaussons avec sept matches du premier tour de l’Euro ou de la Coupe du monde depuis 1984, les partenaires de Christian Eriksen sont les demi-finales du dernier Championnat d’Europe, et leur collectif. Le pouvoir a fait dire à Didier Deschamps qu’elle avait tout “Un commandement méconnu”.

Sur fond de performances décevantes, de blessures et de mauvaises ambiances, l’équipe de France est devenue “sous-estimée” à son arrivée au Qatar. Pourtant, une calèche ne se transforme jamais tout à fait en citrouille, surtout quand ses occupants évoluent tous dans les meilleurs clubs européens. Mais on a peut-être douté de l’âme de cette équipe, aussi de l’identité de son jeu, à cause des changements ou de la démission de son entraîneur.

Lire Aussi :  Les déclarations d'Alexis Sánchez mettent le feu à l'Angleterre, Manchester United a tranché pour l'avenir de Marcus Rashford

Mbappe “veut laisser sa trace”

Certes, tout n’était pas parfait. Jules Condé n’est pas un arrière droit plus rassurant que Benjamin Foward, par exemple, et les Danois n’étaient pas si loin de “rester” à 1-1 avec cette reprise de Martin Braithwaite dans le petit filet d’Hugo Lloris. Mais ce 4-2-3-1 modulable en 4-3-3 a redonné de la confiance et des principes simples à cette équipe de France qui voyage peut-être avec une carte jeune, mais avec une détermination palpable.

Le “vieux”, mais pas encore trentenaire, Raphaël Veran ressent et aime cette envie de suer pour le voisin. ” On a réussi à avoir cette rage de gagner, cet état d’esprit de groupe, d’être forts ensemble, Se délecte du vice-capitaine, qui a presque pu regarder ses camarades depuis son salon après avoir subi une blessure aux ischio-jambiers, mais a finalement récupéré à temps. On sait qu’alors on a des joueurs de qualité qui peuvent faire la différence, qui ont la capacité de dominer et de faire mal à l’adversaire. »

A lire aussi : L’article est réservé à nos abonnés Coupe du monde 2022 : Kylian Mbappé, une ambition qui va bien au-delà du terrain

Le défenseur de 29 ans dresse un portrait complexe d’un certain Kylian Mbappé. Dans le seul stade non climatisé du tournoi, ce dernier a ouvert avec un Andreas Christensen refroidissant, très content de son simple carton jaune pour avoir ceinturé le Parisien lancé vers les cages de Kasper Schmeichel (20)Dieu). Déjà buteur contre l’Australie, Mbappe remet ça à la 61eDieu Une minute pour s’inscrire en français. A gauche, il formule une nouvelle proposition déjà majoritaire avec Theo Hernandez. Le premier sert au second qui le rend pour un coup droit et un gagnant.

Lire Aussi :  Baptiste Couilloud confirme son « choix de coeur » de rester au LOU Rugby

Égalisation de Christensen sur corner presque dans la foulée (68Dieu) n’était finalement qu’un incident, avant le fameux sauvetage de la hanche. Avec trois buts en deux matchs, Mbappe a Just Fontaine dans son viseur. Peut-être pas ses buts en 1958 en Suède, mais son titre de meilleur buteur du tournoi. Le genre de respect qu’on a toujours refusé à un Français depuis “Jesteau”.

De plus, l’ambition du garçon ne fuit pas ses partenaires et personne ne lui en voudra. ” Killian, on le connaît tous, dans toutes les compétitions il veut faire sa marque et il le fait, résume Jules Condé. Nous sommes très heureux pour lui car il contribue toujours à l’équipe. »

Deschamps pourra tourner contre la Tunisie

Avec Antoine Griezmann à l’aise dans sa salopette au milieu de terrain et Karim Benzema absent de Doha, l’idée d’une équipe prête à descendre pour donner à Mbappe une liberté totale commence à se dessiner comme un plan de vol. “Il fallait être solide collectivement et mettre les avants dans les meilleures positions pour qu’ils fassent la différence” Varane explique.

Malgré l’utilisation du pluriel, on devine que la phrase fait principalement référence au prodige de Bondi. Plus discret que face à l’Australie, Olivier Giroud a été remplacé par Marcus Thuram à l’heure de jeu et Ousmane Dembele ne bénéficie pas à sa droite de la même liberté de mouvement (et des remplacements à la carte) que Mbappe à gauche.

Lire Aussi :  Coupe du monde | Argentine : Angel Di María, l'autre très grand
A lire aussi : L’article est réservé à nos abonnés Avec son intelligence et son sens du collectif, Antoine Griezmann se réinvente en bleu

Dans le domaine offensif, c’est que Killian à ce niveau est très important pour mon équipe.” Attaquant Didier Deschamps. Dieu ” Il est très important “ Laisse croire que l’équipe de France entre en douceur dans l’ère Mbappe, comme il y a eu une ère Platini. Le talent, lorsqu’il est accompagné d’objectifs décisifs, donne une certaine liberté.

Le doublé de Mbappé en offre un à son entraîneur. La première place est quasi assurée, il a le temps de vider son banc pour donner du temps de jeu à ses “barbiers” face à la Tunisie mercredi. La tradition supplie cette revue d’équipe au nom de la vie de groupe, pour aider les changeurs à bien vivre leur situation et le plus longtemps possible. Peut-être que Kylian Mbappé devra attendre les huitièmes de finale pour lancer son compteur. A moins d’être très persuasif avec Didier Deschamps.

La première place est presque garantie

Après sa victoire contre le Danemark (2-1), la France est devenue samedi la première nation à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022. La première place est aussi quasi assurée, avec six points en deux matches. Un match nul contre la Tunisie suffit aux Bleus pour terminer en tête de ce groupe D. Et cela reste possible même en cas de défaite. Seule une grosse défaite contre la Tunisie, accompagnée d’une grosse victoire australienne contre le Danemark, peut priver les Bleus de la première place au profit de l’Australie. En effet, les hommes de Didier Deschamps ont une meilleure différence de buts que l’Australie (+ 4 contre – 2). Que voir venir.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Vérifier Aussi
Close
Back to top button