«Les Canadiens croient toujours en moi»

BOSTON – À 20 ans, à sa troisième saison dans la NCAA et de retour en parfaite santé après deux campagnes en proie à des blessures, Luke Tuch n’a qu’une chose en tête en ce moment : prouver aux dirigeants des Canadiens qu’il a ce qu’il faut pour se développer plus tôt à Montréal plutôt que plus tard.

La bonne chose est que le choix de deuxième tour du club en 2020 (47e au total) offre désormais un porteur de ballon à la hauteur de ses ambitions.

Voyez, dans la vidéo principale, un reportage complet dans lequel l’animateur de TVA Sports Boston, Luke Touche, aborde avec franchise les nombreux enjeux entourant sa carrière.

Auteur de plusieurs buts importants et impliqué dans plusieurs batailles acharnées pour la rondelle, l’énorme ailier gauche (6 pieds 2 pouces, 203 livres) de l’Université de Boston joue au-dessus de ses adversaires. Et cela fait vraiment plaisir à notre entraîneur Jay Pandolfo.

Lire Aussi :  Les notes de la 12e journée de Ligue 1 / Ligue 1 / J12 / SOFOOT.com

“C’est un gros attaquant puissant. Quand il bouge ses pieds, il est très efficace. Il est aussi très bon au filet.

C’est rassurant de voir Touch fonctionner comme ça. Comme nous l’avons dit, ses deux dernières saisons ont laissé de nombreux téléspectateurs froids à son sujet. Certains pensaient même, avant le début de l’année, qu’il n’avait plus sa place sur la liste des meilleurs espoirs de l’équipe.

“Je pourrais mettre la faute sur des blessures. Mais ce n’est pas mon style et ce serait un raccourci trop simpliste. Il fallait que je sois meilleur cette année”, confie le jeune homme avec conviction.

Inspirez-vous d’un joueur… dont les fans du CH rêvent encore

Lorsqu’on lui demande s’il est inspiré par un joueur de la LNH en particulier, Tuch cite en particulier Jamie Benn, mais il y a une autre réponse qui fera sourire de nombreux fans du CH.

Lire Aussi :  Kimi Raikkonen, le plus grand talent de la F1 . Sebastian Vettel le pense

“Je dirais Brady Tkachuk. J’aime beaucoup son agressivité, sa ténacité et sa façon de perturber le jeu de ses adversaires.

Dire que le Tricolore pouvait compter sur Tuch et lui… le vrai Brady Tkachuk s’il ne choisissait pas Jespy… STOP! N’y allons pas. Restons positifs !

En parlant de positivité, Touch affirme à juste titre que ses récentes discussions avec les patrons des Canadiens lui ont fait beaucoup de bien.

“Ils croient toujours en moi. L’équipe m’a recruté il y a deux ans pour diverses raisons et a toujours confiance que j’atteindrai les normes qu’ils envisageaient pour moi en 2020. Je parle régulièrement avec Rob Ramage et il me donne des conseils clairs sur un C’est réconfortant de le voir si impliqué avec moi.” .

Son entraîneur (Jay Pandolfo), qui a disputé près de 900 matchs dans la LNH, a des perspectives encourageantes pour Touch.

Lire Aussi :  le Danemark bute sur la Tunisie, l'Arabie saoudite crée la sensation en battant l'Argentine

“Luke est un autre gars qui fera carrière dans le cercle de Batman.”

Après tout, le n ° 11 de l’Université de Boston ne serait pas le premier grand joueur à mettre un peu plus de temps à se développer. Taj Thompson des Buffalo Sabres est une parfaite illustration de cette réalité

Dans la vidéo principale, voir mon reportage complet sur Luke Touche.

Vous apprendrez d’abord l’importance de sa relation avec son frère Alex (Sabres), qui connaît actuellement la meilleure saison de sa carrière dans la LNH.

Vous pouvez également entendre le message personnel enregistré pour vous par les fans de Luke, CH. Cela pourrait vous faire sourire…

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button