les prix à la pompe au plus haut depuis cet été

Les prix à la pompe avaient bondi plus tôt dans l’année, suite à la fin des subventions de Total Energies et de l’Etat. pixarno / stock.adobe.com

La semaine dernière, le litre de SP98 a frôlé les deux euros, et le diesel a de nouveau franchi la barre des 1,9 euro.

Les prix à la pompe sont à nouveau proches des sommets, et proches de la barre symbolique des deux euros le litre. Selon les chiffres du ministère des Transferts d’énergie, vendredi dernier, le prix d’un litre de diesel, en moyenne, 1,9162 euros. En hausse de trois cents sur sept jours, le rendement est à son plus haut niveau depuis fin août.

Cette tendance est encore plus marquée du côté de l’essence, où la facture au litre est à son plus haut niveau depuis la fin juillet dernier. Le prix au litre du SP95 est, en moyenne, de 1,9008 euros, contre 1,8748 euros pour le SP95-E10 et 1,9593 euros pour le SP98. Les trois matières premières ont vu leurs prix augmenter de plus de trois cents en une semaine. La hausse est également notable pour le superéthanol E85, dont les prix augmentent depuis fin 2022 et ont passé la barre des 1 euro le litre début janvier.

Lire Aussi :  Pourquoi faut-il retirer l’argent de votre compte courant en urgence ?

Les prix à la pompe avaient bondi en début d’année, avec la fin des ristournes de Total Energy et de l’Etat. Ils sont désormais tirés par la hausse des prix sur les marchés : ce lundi, en milieu d’après-midi, le baril de Brent apparaissait aux alentours de 88,5 dollars, alors que son cours était supérieur d’environ 84 dollars par semaine, depuis le début et dès 80 dollars de moins Il y a deux semaines. Ce qui a finalement alourdi la facture des consommateurs, alors que la demande de pétrole se redresse, est dû à l’assouplissement de la réglementation sur le Covid-19 en Chine. “Le consensus parmi les économistes interrogés par Bloomberg au 20 janvier est que le Brent se situe en moyenne à 87,5 dollars le baril en 2023, mais certaines institutions (dont Goldman Sachs) prévoient une flambée des prix du brut à environ 110 dollars le baril. .», notait IFPEN lundi.

Lire Aussi :  Un incendie détruit une entreprise de location de matériel de TP à Bas-en-Basset

Les coûts du carburant ont lourdement pesé sur le budget national en 2022, les prix augmentant pendant une partie de l’année. De son côté, le gouvernement offre aux consommateurs une allocation de carburant pour leur travail dépendant d’un véhicule. Disponible à partir du 16 janvier, il peut être appliqué en ligne jusqu’au 28 février. Le premier paiement est attendu pour bientôt, fin janvier. Selon l’exécutif, le montant proposé – cent euros par véhicule et par personne – “Représente une remise d’environ 10 cents le litre“à la pompe”Basé sur le voyage moyendes Français, soit plus de 12 000 km par an.

Lire Aussi :  L'Europe risque de manquer de gaz lors de l'hiver 2023-2024, alerte l'Agence internationale de l'énergie

Voir également – Prime carburant : comment en bénéficier ? Description d’Olivier Véran

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button