l’ex-international de hand Bruno Martini condamné à un an de prison avec sursis


jeL’ancien de l’équipe de France de handball Bruno Martini a quitté ses fonctions de président de la Ligue nationale (LNH) après avoir été condamné mercredi à un an de prison et à 2 500 euros d’amende pour avoir commis un délit mineur et enregistré de la pédopornographie.

La peine, approuvée cet après-midi par un juge du tribunal de Paris après avoir comparu plus tôt dans la reconnaissance des délits (CRPC), comprenait une interdiction de cinq ans des activités impliquant un contact avec des mineurs. L’avocat de M. Martini, Elie Dottelonde, a déclaré à l’AFP.

« Nous essayons de le voir comme un monstre. Mais le procureur a évoqué le CRPC, laissant entendre qu’il considérait M. Martini “pas dangereux” ou qu’il était “fou”, soulignant que Me Dottelonde avait noté que Il n’y a aucune obligation de soins manifeste.

Avant que l’effet juridique ne soit publié, les dirigeants de la LNH ont exhorté Bruno. Martini a rapidement démissionné, ce qu’il a proposé “avec effet immédiat”.

Élections le 7 mars

Le conseil d’administration de la ligue se réunira jeudi pour organiser un arrangement provisoire avant une assemblée générale élue le 7 mars, a indiqué la LNH dans un communiqué de presse officiel pour le départ de Martini.

Lire Aussi :  Au Pérou, la contestation révèle le fossé entre Lima et le reste du pays

Amélie Oudéa-Castera Le ministre des Sports salué “La réaction rapide, claire et responsable de la LNH face à la Fédération française de handball” : “Cette démission est nécessaire”, a-t-elle tweeté.

La Fédération française a annoncé hier soir que “Il a été décidé à l’unanimité d’engager des poursuites disciplinaires contre Bruno Martini en raison du fait qu’il a été reconnu coupable.”

Interrogé après avoir atteint les demi-finales de la Coupe du monde (35-28 contre l’Allemagne à Gdansk), le légendaire n°1 Nikola Karabatic a déclaré que les Bleus “Tellement choqué quand nous avons appris la nouvelle ce matin.”

« Après cela, nous sommes dans notre compétition. et nous nous concentrons sur nous-mêmes Mais c’est vrai que ce n’est pas facile”, a-t-il ajouté.

Il fait l’objet d’une enquête depuis juin 2020 après une plainte déposée par Bruno Martini, 13 ans, 52 ans, interpellé lundi à Paris. et a été arrêté par la police. selon une source proche du dossier. Confirmant une information de franceinfo, il a ensuite été transmis mardi au CRPC.

Lire Aussi :  Box-office international des films français - Décembre 2022

À ce stade, les enquêteurs n’ont aucune connaissance d’autres victimes. une source proche du dossier

Selon une photo Snapchat d’un mineur avec qui il avait affaire, « M. Martini n’aurait pas su cela. (Le plaignant) a moins de 15 ans », a déclaré son avocat.

Le géant de 1,97 m Bruno Martini a été le gardien des champions du monde des Bleus en 1995, le premier titre majeur de la main française que la bande endiablée des “Barjots” a inauguré l’âge d’or du sport.

De nouveau champion du monde en 2001, sa lucrative carrière de joueur l’a mené dans les plus grands clubs de France et d’Europe, de l’OM-Vitrolles à Montpellier. où il a remporté la Ligue des champions en 2003, puis Paris

entreprise saine

Il s’est ensuite orienté vers une carrière managériale, occupant le poste de directeur général du Paris Handball pendant plus de 10 ans, notamment après avoir été racheté en 2012 par Qatar Sports Investment (QSI), déjà propriétaire du PSG.

Lire Aussi :  International. La Corée du Nord lance quatre nouveaux missiles vers la mer Jaune

Il a quitté ce poste au début de 2021 avant d’être élu président de la LNH.

Enquêtes visant Bruno Martini est le dernier d’une série de problèmes juridiques récents pour les dirigeants du sport français.

Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby (FFR), a été condamné pour la première fois le mois dernier à deux ans de prison. pour s’être livré à des affaires de corruption avec l’homme d’affaires et président montpelliérain Mohed Ultrad, il a fait appel de cette décision et s’est retiré sous la pression du ministère des sports et de la commission d’éthique de la FFR.

Il a de nouveau été arrêté mardi dans une affaire de blanchiment d’argent de fraude fiscale croissante. mais a comparu sans inculpation à ce stade.

Quant à Noël Le Graet, le puissant patron de la Fédération française de football (FFF), il a été mis en examen pour harcèlement moral et sexuel. et a été contraint de se retirer lors d’une réunion spéciale du Comité exécutif.

gd-sm-tbm-edy-nk/pga/jr/cyj/lh/lpa

26/01/2023 00:15:43 – Paris (AFP) – © 2023 AFP

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button