Maude-Aimée LeBlanc lance la serviette

La golfeuse malade Maud-Aimee LeBlanc s’est retirée vendredi pour jouer le reste du Toto Classic of Japan sur le circuit de la LPGA après avoir connu pas mal de problèmes lors de la première journée du tournoi.

• Lisez aussi : Il est encore très difficile de mod-imer LeBlanc

• Lisez aussi : PGA : Encore une victoire pour Rory McIlroy

Le Québécois a fait ses valises après une ronde de 77, cinq coups au-dessus du par, jeudi.

En conséquence, elle était à égalité à 77Dieu Dans la dernière rangée, après avoir échoué à coller un oiseau.

Sa piètre performance sur les greens a fait suite à une performance cauchemardesque au BMW Women’s Championship en Corée du Sud, où elle a terminé dans le sous-sol du classement à plus de 40 coups de la meneuse.

Lire Aussi :  Equipe de France : Griezmann, le magnifique - Football

Six des sept premiers joueurs après 36 trous sont originaires du pays hôte. Momoko Ueda (69) mène avec un total de 134 (-10), un coup devant ses compatriotes Ai Suzuki (70) et Mio Yamashita (68).

Aucun autre Canada ne participe à cette compétition qui se termine dimanche.

PGA : Henley termine seul en tête

Sur le circuit masculin, l’Américain Russell Henley a affiché un 63 (-8) pour la deuxième journée consécutive au Championnat du monde de technologie à Riviera, au Mexique, et a facilement pris la première place après 36 trous.


Maud-Amy LeBlanc jette l'éponge

Compilant un sans-faute de huit birdies la veille, le sportif de 33 ans a repris exactement là où il s’était arrêté, accumulant à nouveau huit birdies sans faire la moindre erreur, portant son total à 126 (-16).

Lire Aussi :  Top 14 - Duel du jour : Paul Willemse (Montpellier) - Cameron Woki (Racing 92), un duel en Bleu

Il avait trois coups d’avance sur ses compatriotes Sam Ryder et Will Gordon.

Ce dernier était également le meneur à l’issue de la première journée d’activité, mais il n’a eu d’autre choix que de laisser la place à la performance d’Henley. Gordon a tout de même frappé l’objet blanc 67 (-4) fois au deuxième round.

Cependant, c’est l’Américain Harry Higgs qui a volé la vedette.

Grâce à son aigle et ses sept birdies, il a délivré la meilleure carte du jour, perdant neuf coups sur un par de 71 et grimpant simultanément de 70 places au classement.

Il est maintenant à égalité au sixième rang, six coups derrière le meneur.

Lire Aussi :  Tristesse lyonnaise, Ekitike ressuscité, Auxerre au fond du trou : les tops et flops de la 18e journée

Du côté canadien, la moitié des quatre golfeurs en lice ont évité le hache pour se qualifier pour les rondes du week-end. Il sera encore difficile pour Adam Hadwin et Nick Taylor de se remettre sur les rails.

Le premier a tiré un par 71, avec un score total de -6, à 10 coups du leader. Il partage le 29Dieu carré. Taylor, il partage le 42eDieu Niveau, un coup derrière son compatriote.

Adam Swanson et Michael Gligich ont tous deux terminé les 36 premiers trous avec un total de 139 (-2). Ils avaient besoin de jouer un coup de moins pour continuer leur aventure.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button