Natation – Championnats de France petit bassin : Pauline Mahieu reine du 100 m dos, Analia Pigrée sa dauphine

Jeudi, le Catalan, qui a poursuivi sa progression pendant quelques mois, a remporté le titre du 100 mètres dos samedi en fin de journée. Elle devance une autre nageuse du club de Canet, Analia Pigrée, qui a terminé deuxième.

Depuis jeudi, on voit du jaune partout. Ou presque. Canet 66 a réuni huit nageurs à Chartres pour les championnats de France en petit bassin, qui se concluent ce dimanche. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela, dû au Covid-19, le premier bassin de 25 mètres depuis plus de deux ans, a plutôt bien marché pour les nageurs catalans.

Deux titres en relais (voir encadré), deux médailles au 50m dos, deux autres au 100m nage libre (auxquelles il faut ajouter une médaille de bronze au 200m papillon à Clarence Bernabé vendredi)… Les résultats, avant même la dernière journée ce dimanche , sont très positifs. Mais surtout, samedi était la compétition phare du club de Canet. 100 mètres dos crawlé. Celui dans lequel ses deux principales interprètes, Pauline Mahieu et Analia Pigrée, ont été impliquées et ont joué pour la victoire. Les jeunes femmes sont en très bonne santé depuis plusieurs mois. Tous deux ont brillé l’été dernier aux Championnats d’Europe. Et s’ils nagent la même distance, ils ne sont pas dans la logique de course. Il n’y avait qu’à voir le sourire d’Analia Pigrée sur le podium de son 100 m dos à Chartres samedi soir, remporté par sa compagne Pauline Mahieu.

Lire Aussi :  Contre le 3e 49.3, LFI va déposer une motion de censure, EELV refuse

Comme au 50 m, comme à Berlin il y a deux semaines aux Championnats du monde, Pauline Mahieu a pris un léger avantage et s’est imposée dans une course restée longtemps peu concluante. A mi-course, après deux virages, les huit finalistes étaient tous au coude à coude. Et c’est à la troisième longueur de la poule que la Catalane parvient à se relever un peu et à s’imposer avec un très bon temps de 57”30 devant Analia Pigrée (57”98) et Mary-Ambre Moluh (58′ ). ’04) a remporté le 50m dos samedi.

Lire Aussi :  les opérateurs de bus prévoient un retour à la normale en 2023

Melbourne à la fin

Avec cette performance, Pauline Mahieu et Analia Pigrée ont rempli les conditions minimales requises pour se qualifier aux Championnats du monde courte piste à Melbourne en un peu plus d’un mois. Mais rien n’est encore certain. L’équipe de France n’amène que 16 nageurs. Et ainsi la priorité est donnée à ceux qui ont la possibilité de participer à un maximum de compétitions. À cette fin, les Catalans ont encore une dernière rencontre ce dimanche. Pour Pauline Mahieu, qui a remporté samedi son deuxième championnat individuel, il s’agit du 200 m dos. Ça tombe bien, c’est sur ce voyage qu’elle a remporté le premier, en 2019… Pour Analia Pigrée, ce sera sur le 100m papillon. Deux dernières rencontres en route vers l’Australie…

Lire Aussi :  Six engagés, cinq qualifiés : La France respire au classement UEFA

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button