Pourquoi faut-il retirer l’argent de votre compte courant en urgence ?

En France, la grande majorité des comptes courants ne sont pas indemnisés. Autrement dit, l’argent est immédiatement disponible sur le compte du Français, donc il ne génère pas de retour plus tard.

Cette mesure est liée à un compromis historique : en échange de l’utilisation gratuite des chèques bancaires, le compte courant n’était pas indemnisé. Cependant, les gens n’ont pas vraiment intérêt à garder leur argent sur leur compte courant, surtout lorsque les taux du marché augmentent.

Avec la hausse des taux d’intérêt et l’inflation qui s’installe, ne pas générer de rendement sur votre capital est une erreur. Le coût de la vie, qui augmentera en moyenne de 5,2 % en 2022 (selon l’INSEE), pénalise l’épargne française. Ne rien faire c’est s’appauvrir.

Un Livret A à 3%

Alors qu’il ne versait que 0,75 % d’indemnités nettes au début de la pandémie, le populaire Livret A a accru ses performances au cours de la dernière année. D’abord en août dernier lorsqu’il est devenu net de 2 %, puis à partir du 1er février 2023 lorsqu’il est passé à 3 %. Sur les conseils de la Banque de France, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a confirmé la hausse des taux qui devrait profiter aux 55 millions de Français adhérents au Livret A.

Lire Aussi :  La Tanzanie attend beaucoup des projets pétroliers controversés de TotaEnergies

Au lieu de dormir votre argent sur un compte courant, il est recommandé de le transférer – au moins – sur le Livret A. L’avantage de cet investissement est qu’il est entièrement garanti par l’état : vous ne courez donc aucun risque. Faites fondre votre capital pendant des années. De plus, votre argent reste disponible à tout moment et vous pouvez le retirer quand vous en avez besoin.

Seule restriction : le montant minimum à déposer ou à retirer est de 10 euros. A noter que le Livret A est cependant limité à une caution de 22 950 euros par personne. Si vous avez atteint la limite maximale autorisée, vous pouvez transférer l’excédent à LDDS, qui suit les mêmes caractéristiques (et production). Un seul Livret A par personne est autorisé.

Pour vous donner une idée des performances, Ces 3 % vous rapporteront 688,50 € d’intérêts sur un an si vous y déposez 22 950 €..

Pourquoi transférer votre capital avant le 1er février ?

Pour le Livret A, comme pour la plupart des livrets d’épargne, la rémunération du placement est calculée deux fois par mois. La somme versée porte intérêt à compter du premier jour des quinze jours qui suivent le versement ou le virement (le 16 du même mois ou le 1er du mois suivant). Il est donc conseillé de retirer votre montant avant le 1er du mois ou avant le 16 du mois.

Lire Aussi :  Plus de 1 000 visiteurs à la découverte de Cordon à Dinan - Dinan

Si, par exemple, vous effectuez un dépôt le 2 du mois, votre argent ne rapportera pas d’intérêts avant le 16. De même, si vous déposez des fonds le 20 du mois, vous devrez attendre le premier du mois suivant. Pour commencer à gagner des intérêts mensuels. Dans la même logique, il vaut donc mieux retirer son capital une fois que quinze jours se sont écoulés. Toute période incomplète vous fera perdre tout intérêt.

La règle des intérêts de quinze jours signifie qu’une période de quinze jours (1 à 15 ou 16 à 30) est nécessaire pour produire des intérêts sur son capital. Si vous souhaitez assurer le 3 % net du Livret A à partir du 1er février 2023, vous devez y déposer vos fonds avant fin janvier.

Le Livret A ne propose pas de retraits quotidiens, il faut donc être prudent lors du dépôt ou du retrait de fonds.

un livret

Calcul du taux du Livret A © Service-public.fr

Livre irrégulier

Alors que le Livret A et le LDDS sont proposés respectivement à 22 950 € et 12 000 €, il existe des alternatives qui offrent des rendements similaires avec beaucoup moins de risques. Ces deux investissements sont garantis par l’Etat français qui assure une certaine stabilité de l’investissement.

Lire Aussi :  Elon Musk transforme des bureaux en chambres pour les employés, une enquête ouverte

Cependant, il existe des livrets d’épargne non réglementés, non garantis par l’État, qui offrent un rapport rendement/risque beaucoup plus faible. Par exemple, Fortuneo propose actuellement un taux capitalisé annuel de 3 % (dont 30 % de déduction forfaitaire unique doit être retiré) dans la limite de 100 000 € pendant 4 mois. Le livre est garanti par la banque, qui n’est autre que le Crédit Mutuel Arkea (maison mère de Fortuneo), qui est déjà une garantie de crédit.

Découvrez la plaquette Fortuneo

De même, BforBank propose actuellement une capitalisation annuelle de 3% pendant deux mois, pour un montant de 100 000 euros. Borsurama Bank, Monabank ou encore Hello Bank ! Ne participez pas à ces super livrets d’épargne et contentez-vous d’offrir une rémunération comprise entre 0,05% et 1% au total chaque année.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button