Soutenue par la BERD, Agadir opère la 1ère émission à l’international pour une collectivité

Une première pour une collectivité locale au Maroc : la Municipalité d’Agadir vient de lever un milliard de dirhams à l’international. Financer les projets de développement urbain de la ville.

Dans un communiqué mardi, la commune d’Agadir a annoncé avoir réussi à sortir des marchés financiers à travers une opération qui a levé 1 milliard de dirhams (MMDH) au moyen d’une démarche spécifique auprès d’investisseurs de niveau nation. et niveau international avec l’objectif de Distribue des financements pour le projet de développement de la ville (PDU) de la capitale Souss, présidé par le conseil municipal par Aziz Akhannouch.

pour cette opération comme nous l’avons signalé La municipalité s’est dotée d’un groupe de conseil financier qui comprend CDG Capital (pour le compte du groupe), Upline Corporate Finance et Attijari Finances Corp.

Lire Aussi :  Sénat – Faire de la RSE une ambition et un atout pour chaque entreprise » La lettre économique et politique de PACA

Comme indiqué dans le communiqué de presse Il s’agissait de la première obligation émise pour la communauté au niveau national. Après publication en janvier Concernant le décret relatif aux statuts d’emprunt réalisé

Prêt de 1 milliard de dirhams Il est principalement destiné à financer les projets et engagements de la Commune d’Agadir dans le cadre du Programme de Développement Urbain (PDU) 2020-2024, lancé par le Roi Mohammed VI.

Il s’agit d’un projet dans lequel les municipalités donnent jusqu’à 2 milliards de dirhams, soit près de 30% du coût total. Mettre l’accent sur la même source

La BERD prend en charge 400 MDH.

De son côté, dans une communication publiée mardi La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a indiqué avoir investi 400 millions de dirhams (MDH) sur un total de 1 milliard de dirhams.

Lire Aussi :  La magie du Cinéma réunit de nouveau les passionnés du Festival International du Film de Marrakech

Cet investissement de la banque permettra à Agadir d’ajouter des ressources supplémentaires à son programme de développement urbain (PDU) axé sur des projets d’infrastructures vertes, environnementales et globales. en ajoutant la même source

Cette souscription servira d’incitatif à l’investissement dans le cadre du programme. La « ville verte » de la BERD marque l’arrivée officielle d’Agadir dans ce système. Agadir devient ainsi la première ville marocaine à adhérer.

Dans le cadre du projet L’Agadir “Villes Vertes” de la BERD travaillera à l’élaboration d’un Plan d’Action Ville Verte (PAVV) qui décrit les principaux défis environnementaux et les mesures à prendre. (investissements et politiques publiques à mettre en œuvre) qui serviront à y parvenir, explique la BERD.

Lire Aussi :  EN DIRECT - Ukraine : Scholz demande le retrait des troupes russes pour trouver "une solution diplomatique"

Les investissements de la Banque s’accompagnent d’éléments de coopération technique. Il a été financé par le Partenariat pour un impact élevé sur l’action climatique (HIPCA), qui soutiendra le développement du PAVV pour Agadir. surtout Gender and Inclusion Assessment et par le Special Equity Fund de la BERD, qui soutiendra la conception du plan d’optimisation des finances et des performances.

©️ Pulse Media Droit d’auteur Tous les droits sont réservés.
La reproduction et la distribution (copies, intranets, web, messagerie, newsletters, outils de révision) sans autorisation écrite sont interdites.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button