Test Garmin Instinct Crossover : une montre de sport hybride, fiable et endurante

Note de l'éditeur : 4 sur 5

Ergonomie et design

La Garmin Instinct Crossover est une montre solide. Plus que son boîtier de 45 mm, il est plus haut que toute son impressionnante épaisseur (16,2 mm). En tout cas, cela ne se remarque pas au poignet. Bien qu’elle ne soit pas non plus la plus légère (bracelet de 65 g inclus), elle ne peut pas être lourde par rapport aux autres montres multisports. dehors comme Garmin Epix Gen 2 (71 g dans sa version titane la plus légère) et Polar Grit X Pro (78 g), par exemple.

Lire Aussi :  Lycée Jules Fil à Carcassonne : "Nous voulons faire de la STI2D une série d'excellence"

Conçu pour les sports de plein air, son boîtier est en polymère renforcé et sa lunette en acier inoxydable. Certifié selon la norme militaire MIL STD 810H, l’Instinct Crossover a l’air vraiment solide et affiche une étanchéité de 10 ATM. Il est donc possible de se baigner avec, mais aussi de pratiquer des sports nautiques comme la natation.

Lire Aussi :  Liban: Le président Aoun quitte ses fonctions dans un pays en crise - Monde

16,2 mm d'épaisseur pour le crossover Instinct.

16,2 mm d’épaisseur pour le crossover Instinct.

Comme l’Instinct 2 mis en vente il y a quelques mois, cet Instinct Crossover dispose d’un écran transflectif monochrome de 0,9 pouces affichant à 176 x 176 px pour une résolution de 277 dpi. La barre n’occupe que 25% de la face du boîtier. Évidemment, la force de cet écran n’est pas la qualité de l’affichage, mais sa lisibilité. Le rétroéclairage s’active d’un mouvement de la main, mais peut également être forcé par un bouton.

La sangle croisée Garmin Instinct en silicone.

La sangle croisée Garmin Instinct en silicone.

De son côté, le bracelet en silicone de l’Instinct Crossover n’irrite en rien, même mouillé. Il s’agit d’un modèle standard, qui sera remplacé sans aucun problème.

Note de l'éditeur : 4 sur 5

En vue

Ce crossover Instinct offre un look classique complet. Sur ce modèle, il n’y a pas d’écran tactile, tout passe par cinq boutons : deux pour faire défiler les menus, un pour confirmer, un autre pour revenir en arrière et le dernier pour activer/désactiver le dos de l’écran. En visualisant l’animation des obligations, démarrez l’activité physique rapidement, en appuyant trois fois de suite sur le bouton en haut à droite dans ce cas.

En particulier, les aiguilles au-dessus de l’écran, lorsque vous naviguez dans l’horloge ou lorsque vous recevez une notification, elles sont placées à la position 9h15, c’est-à-dire horizontale. Cette position est importante pour obtenir une bonne lecture. A noter également que lorsque la montre n’a plus de pile, elle continue à donner l’heure pendant au moins plusieurs jours.

Le spectacle comprend 3 complications lors de la sortie

Le spectacle comprend 3 complications lors de la sortie

Lors de l’enregistrement d’une activité physique, l’Instinct Crossover est capable d’afficher jusqu’à quatre complications simultanément. Si cela vous semble trop petit par rapport à l’Horloge, il est possible d’aller jusqu’à 6, il est possible de jongler entre plus de 10 écrans lors d’une sortie ; plus que suffisant pour donner accès à toutes les informations nécessaires pendant le fonctionnement. Chacun de ces écrans est personnalisable grâce à l’ensemble des données disponibles par Garmin (vitesse, vitesse, distance, chronomètre, fréquence cardiaque, oscillation verticale, cadence, altitude, batterie, temps, position physique, etc.). Il est également possible d’afficher la puissance envoyée pendant l’effort, à condition toutefois d’utiliser un capteur de puissance externe, l’Instinct Crossover ne bénéficie pas de l’algorithme de calcul réservé à la Forerunner 955, la Fenix ​​​​​​​​​​​​​​​​​​et Epix. Enfin, la montre permet le contrôle de la musique au poignet, mais ne stocke pas la musique ; vous devez donc garder votre smartphone sur vous si vous souhaitez pratiquer une activité sportive en musique.

Écran d'accueil Garmin Instinct Crossover.

En naviguant dans les menus de ce Pass Instinct, il est possible d’obtenir rapidement un récapitulatif de votre journée, une synthèse de toutes les données collectées par la montre. Les notifications permettent également d’accéder aux notifications. Cependant, soyons clairs, elle n’est pas faite pour un usage quotidien comme la montre connectée classique. L’affichage de vos notifications est cumulatif et inefficace. Il est cependant compatible avec Garmin Pay grâce à sa puce NFC.

Note de l'éditeur : 5 sur 5

Appareil

Garmin Instinct Crossover se synchronise avec Garmin Connect, une application disponible sur iOS et Android. Cette application est utilisée pour surveiller l’activité physique, régler votre montre et planifier une séance d’entraînement. Commençons par votre première tâche : affichez le résumé des données collectées par Instinct Crossover. Vous pouvez trouver le nombre de pas, le nombre d’étages gravis, les calories utilisées, la durée du sommeil, la fréquence cardiaque moyenne… L’application propose également des rapports sur une semaine, un mois ou un an, des mouvements qui peuvent être confirmés à déterminer en présence d’évolution à long terme. Chaque point de données est complet, complet et comprend du texte pour faciliter la lecture.

Application Garmin Connect.

Application Garmin Connect.

Garmin Connect propose également des programmes d’entraînement à synchroniser sur votre montre. Elles varient de trois à cinq semaines sur plusieurs mois et sont accompagnées de vidéos informatives. Chaque séance peut être programmée un jour de semaine pour avoir un rappel le jour J L’expérience est réussie et progresse bien.

Note de l'éditeur : 5 sur 5

Utilisation et validité

Conçu pour les sports outdoor, Garmin Crossover Instinct intègre les capteurs habituels (cardiofréquencemètre, accéléromètre, altimètre barométrique, oxymètre de pouls et GPS).

Un excellent capteur cardiaque

Il offre un très bon niveau de suivi cardiaque, certes moins précis que le cardiofréquencemètre Polar H10 – les capteurs optiques fonctionnent souvent mal – mais il se classe parmi les plus précis du marché. Seulement en panne pendant le test, les données transférées dans les premières minutes.

Lors de la première séance d’endurance, la montre affiche une pression très utile. Hormis une petite pause en début de séance, le reste de la courbe suit parfaitement celle de notre Polar H10.

Garmin Instinct Crossover Suivi de la fréquence cardiaque lors des séances d'endurance (en rouge)

Garmin Instinct Crossover Suivi de la fréquence cardiaque lors des séances d’endurance (en rouge)

Pendant un intervalle, la montre a également réussi à restituer des données très réalistes. Encore une fois, l’attaque initiale n’indique que la performance générale.

Garmin Instinct Crossover Surveillance de la fréquence cardiaque lors d'une séance d'intervalle (en bleu)

Garmin Instinct Crossover Surveillance de la fréquence cardiaque lors d’une séance d’intervalle (en bleu)

Enfin, même lors d’une séance de bégaiement de 10 secondes avec périodes de repos, la montre parvient à suivre les pics. Ce n’est pas aussi précis qu’une ceinture pectorale, mais les résultats vous permettent tout de même d’analyser votre séance.

Moniteur de fréquence cardiaque Garmin Instinct Crossover lors d'une promenade (en bleu)

Moniteur de fréquence cardiaque Garmin Instinct Crossover lors d’une promenade (en bleu)

Un GPS qui aime la campagne

En mode GPS, le Garmin Instinct Crossover a du mal à se repérer entre les bâtiments. Généralement les virages sont rapprochés et la longueur du parcours.

Suivi GPS en ville.  Crossover Instinct Garmin en orange et iPhone 12 en bleu.

Suivi GPS en ville. Crossover Instinct Garmin en orange et iPhone 12 en bleu.

Il faut revenir dans une zone plus dégagée pour trouver un chemin cohérent.

Suivi GPS dans le parc.  Crossover Instinct Garmin en orange et iPhone 12 en bleu.

Suivi GPS dans le parc. Crossover Instinct Garmin en orange et iPhone 12 en bleu.

Bon suivi du sommeil

Le suivi du sommeil semble être cohérent en ce qui concerne les heures de sommeil et de réveil. C’est plus approximatif pour la différence entre les niveaux de sommeil léger et paradoxal, en revanche, mais le suivi général semble utile dans le cadre de l’utilisation sportive de la montre, et notamment le calcul de l’indicateur “Body Battery” colonne à Garmin. , ainsi qu’une évaluation de la récupération post-exercice.

Suivi du sommeil sur l'application Garmin Connect

Suivi du sommeil sur l’application Garmin Connect

Note de l'éditeur : 4 sur 5

Assurance

Le Garmin Instinct Crossover a une excellente autonomie. Il faudra environ 20 jours pour l’enlever complètement. Surtout, il est parfaitement optimisé pour économiser l’énergie de la batterie lorsqu’il est stocké dans un conteneur. Utile pour une montre qui ne peut être retirée que pendant les séances d’exercice.

L'arrière du Garmin Instinct Crossover est grand avec son îlot de capteurs et son port de charge propriétaire.

L’arrière du Garmin Instinct Crossover est grand avec son îlot de capteurs et son port de charge propriétaire.

En revanche, la frustration est grande quant à la mise à jour de la position GPS. Ce Crossover Instinct gagne 6% par heure de suivi GPS. En conséquence, nous nous sommes retrouvés avec 16 heures de travail par charge ; loin de la promesse de 25h du constructeur.

Vous devez attendre 2 heures 18 min pour charger complètement Instinct Crossover avec un chargeur propriétaire. Temps de charge plus long, même jusqu’au bout, car il faut compter une heure pour passer de 0 à 50 %.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button