Twitter va débuter les licenciements vendredi, 50% des employés concernés

L’annonce était attendue depuis une semaine et le rachat du réseau social par Elon Musk. Les employés ont reçu un courriel annonçant la nouvelle.





SourceAFP


Elon Musk a décidé de faire plusieurs changements après avoir repris Twitter.  La première consiste à licencier une partie de la main-d'œuvre pour réduire les coûts.
Elon Musk a décidé de faire plusieurs changements après avoir repris Twitter. La première consiste à licencier certains employés pour réduire les coûts.
© Carl Joseph Hildenbrand / DPA / Carl Joseph Hildenbrand / DPA

nonNous entamerons vendredi le difficile processus de réduction de nos effectifs mondiaux”, a déclaré Twitter à ses employés dans un e-mail vu par l’Agence France-Presse jeudi, confirmant les rumeurs qui circulent depuis qu’Elon Musk a racheté le réseau social.

Le message indique que tous les employés recevront les informations d’ici vendredi matin lors de l’ouverture du bureau de Californie, mais on ne sait pas combien de personnes seront concernées. Selon le Washington Post, 50 % des quelque 7 500 employés seront licenciés.

“Nous comprenons que de nombreuses personnes qui ont apporté des contributions importantes à Twitter seront affectées, mais malheureusement cette action est nécessaire pour assurer le succès futur de l’entreprise”, a déclaré l’entreprise aux employés.

Lire Aussi :  de Toulouse, deux start-up lancent le voyage en ballon à 35 km d’altitude

A lire aussiTikTok, nos données personnelles et le rôle joué par Pékin

Des étapes difficiles depuis le début

Le patron de Tesla et SpaceX a racheté Twitter pour 44 milliards de dollars et en a pris le contrôle jeudi dernier, six mois après une acquisition mouvementée. Il a immédiatement dissous le conseil d’administration, renvoyé le directeur général et d’autres hauts fonctionnaires et s’est lancé dans de grands projets visant à atteindre rapidement l’objectif. Plusieurs ingénieurs ont signalé avoir dû dormir sur place certaines nuits.

Lire Aussi :  52% des chefs d'entreprise ont gelé l'embauche de salariés, selon un rapport de KPMG

Elon Musk, qui s’est d’abord rebaptisé “Chief Tweet” (“twit” signifie “crétin” en anglais), puis “Twitter hotline operator”, a été mandaté vendredi par les développeurs de Tesla pour évaluer le travail des employés de Twitter.

« Le processus de licenciement en cours est une parodie et une honte. Les hommes de main de Tesla prennent des décisions concernant des personnes qui ne savent rien d’eux, sauf le nombre de lignes de code qu’ils produisent. C’est complètement absurde », a tweeté dimanche Taylor Lees, le directeur d’une équipe d’ingénieurs qui dit avoir été licencié.


Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button