« Un Chien à ma table » : les âmes poètes des Bois-Bannis

1er novembre 2022, 12 h 10

Il y a aussi un petit côté “Alice au pays des merveilles” dans le nouveau roman de Claudie Hunsinger à la veille de Renato, les Médicis et Femina. Comme si dès les premières pages de « Un chien sur ma table », le lecteur suit l’écrivain-lapin-blanc dans un trou, tombe et atterrit dans un monde merveilleux et effrayant. Comme les poètes du passé.

Sophie, une écrivaine qui ressemble à Claudie, vit avec son compagnon Creek dans un chalet isolé à l’orée de la forêt vosgienne appelé Les Bois-Bunnies. Deux “Voocs”, comme ils se décrivent, vivent en harmonie avec la nature, à l’écart du monde. Sophie, quand elle n’écrit pas, se promène dans la forêt, les prés et les montagnes. Creek transforme sa chambre en bibliothèque et dévore des livres et ne sort jamais. Un écrivain qui « sort du bois » et fait ses courses de première nécessité dans la ville la plus proche. Parfois, elle se rend en train dans les grandes villes pour promouvoir ses livres.

Lire Aussi :  Billy Crawford et Fauve Hautot gagnent « Danse avec les stars » saison 12

Un troisième personnage s’invite à leur table : un petit chien en fuite, maltraité par son maître, en manque de soins et d’affection. Rapprocher encore plus ces humains interdits de leur environnement apportera un bonus de bonheur au foyer animalier. Tout autour, tandis que la planète brûle et tourne, aux Bois-Bunnies, un écosystème fragile résiste. Les animaux, la forêt, les moraines, les trois deviennent un tout… Sophie va jusqu’à se confondre avec les arbres lors d’une course folle qui la ramène dans son bercail.

Lire Aussi :  20h30 le dimanche - La présence de Léna Situations divise les internautes

Le pouvoir de dire

Ici, les plaisirs de la vie avec trois mi-humains, mi-bêtes, entourés de livres merveilleux, écoutant la pluie qui tombe, mangeant des baies sauvages, regardant le feu du soir et le ciel du matin se colorer, observer. Les oiseaux se répandaient sur l’herbe soyeuse.

Lire Aussi :  quatre ans de prison requis pour un restaurateur de films après un incendie mortel

“Un chien à ma table” déambule, échangeant histoires et souvenirs, réflexions sur le féminisme ou l’écologie, puisant dans un inventaire somptueux d’animaux, de plantes et de paysages. Les ravages de l’âge et du temps. Lorsque vous invitez autant d’anges à votre table, vous ne pouvez qu’écrire un grand livre – celui qui mérite un cadeau pour toute la joie qu’il nous apporte.

Un chien sur mon bureau

roman français

Par Claudie Hunzinger

Grosset, 288 pages, 20,90 euros

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button