un jeune éleveur laitier de Chauvé sacré Mister France agricole 2023

Samedi soir, Tony Rondeau était un saint Monsieur Agriculture Française et lundi après-midi, elle a donné naissance à un veau de 45 livres : “C’est du boulot, et quand le veau est vivant, on est content !”, explique-t-il avec un grand sourire. Tony dormait lorsqu’il a reçu un appel téléphonique l’informant qu’il avait été choisi comme Monsieur France Agricole 2023 : “Je n’avais pas réalisé alors !”

Logo bleu français

Comme des centaines d’autres candidats, il a posté une photo sur Facebook qui donne un une image positive de l’agriculture. Il décide de poser avec Suzette, sa génisse presque domestiquée : « Suzette est née prématurément, trois semaines avant sa date d’accouchement. Elle ne pesait que 25 kilos, alors je l’ai choyée et je me suis attachée à elle. Je l’ai entraînée à marcher en licol et je lui ai acheté une petite clochette comme à la montagne. Tony le promène même dans le village !

Cette photo avec Suzette a permis à Tony Rondeau de remporter le titre de Mister France agricole 2023.

Et la génisse lui rend cette affection. D’après Tony Grâce à Suzette, il remporte le concours de M. France Agricole : “La photo est très belle. Suzette est près de moi, elle appuie sa tête contre la mienne. On voit bien qu’elle n’est pas sauvage. Par exemple, quand on a la patience de dresser des animaux, on y arrive.”

Lire Aussi :  au procès de l’attentat de Nice, un accusé confronté à ses conversations avec le terroriste

Nathalie, la mère de Tony, a les yeux brillants : “Évidemment, je suis fier de mon grand-père ! C’est l’aîné et je suis très fier de lui.” Tony ne vient même pas d’une famille d’agriculteurs. La mère est infirmière et le père Pascal est garagiste : “Ado, il a pris son petit vélo et est allé à la rencontre d’un agriculteur local, près de chez nous. Il était passionné, et depuis il n’a jamais cessé d’avoir envie de faire ce travail.”

Lire Aussi :  Aide aux démarches -France services : un accompagnement de proximité dans les démarches administratives et du quotidien

2023 s’annonce comme une belle année pour Tony Rondeau. Actuellement, en tant qu’ouvrier agricole, il doit s’installer au printemps, toujours dans la même ferme. En participant au concours Mister France Agricole, il a voulu faire passer un message : “On trouve encore des jeunes motivés dans la situation économique et tout ce qui s’y passe. Je suis passionné par les vaches laitières, je connais la ferme depuis 5 ans, on m’a proposé de m’installer : il faut que j’y aille !”

Pas de répit pour Monsieur France Agricole 2023, qui vient d’aider une de ses vaches à vêler.
©Radio France

Anne-Bertrand

Tony l’est aussi le nouveau visage de l’agriculture. Il a décidé de passer de 100 vaches laitières à 70 vaches laitières pour deux raisons : “Temps de travail puis financièrement, je n’ai pas à travailler avec 100 vaches. Je veux une ferme à taille humaine, ça permet un meilleur contrôle et une meilleure efficacité.” Sans passer à l’agriculture biologique ou de base, le jeune éleveur veut aussi développer l’accès aux pâturages : “Les animaux dehors le plus longtemps possible, c’est un peu ma philosophie.”

Lire Aussi :  à Lyon, les fans français et marocains célèbrent leur qualification ensemble

Et après Monsieur France Agricole, le prochain challenge pour Tony est de participer à l’émission L’amour est dans le pré ? « Oh non, pas du tout ! », répond en riant le jeune éleveur.

Chargement

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button