une mobilisation ce mercredi 7 décembre et à Noël ?

Grève SNCF : une dynamique ce mercredi 7 décembre et Noël ?

Grève SNCF. Une nouvelle journée de grève à la SNCF a été annoncée pour le mercredi 7 décembre 2022. Lundi soir, la SNCF s’est toutefois montrée rassurante, évoquant “quelques perturbations locales” avant le grand mouvement de Noël ?

[Mis à jour le 5 décembre 2022 à 19h17] Après une semaine marquée par une grève majeure dans le rail français, les voyageurs de la SNCF feront face à une nouvelle journée de grève le mercredi 7 décembre. A l’occasion de l’ouverture des négociations salariales annuelles obligatoires, trois syndicats, à savoir CGT-Cheminots, SUD-Rail et CFDT-Cheminots, ont appelé à la mobilisation. Cependant, les annulations devraient être nettement inférieures ce week-end. La SNCF a indiqué en début de soirée lundi 5 décembre, comme le rapporte BFM Business, que seules “quelques perturbations localisées” sont attendues mercredi.

TGV, Ouigo, Intercités, TER, Transilien… Qui sera le plus touché par la grève SNCF du mercredi 7 décembre ? Prioritaire, le mouvement de grève concernera avant tout TER et Transilien. Dans le détail, la SNCF, reprise par BFM Business, estime que TER depuis les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et Sud Connaîtra des obstacles. dans le L-de-France, lignes C, D, E et N Doit être affecté. “Certains TGV ou Intercités Des annulations peuvent également être vécues, notamment sur l’axe TGV Paris – Lyon en raison du mouvement social local des aiguillages de SNCF Réseau, ainsi que des TGV Sud de Bordeaux”, explique encore l’opérateur, dans un mail ou un SMS aux passagers concernés. Comme pour TER et Transilien, le détail des interruptions sera disponible mardi soir, à partir de 17h, sur les applications et autres outils d’information communs.

Lire Aussi :  Le fondateur de Netflix quitte la direction opérationnelle après une année très difficile

La “grève de solidarité” du mercredi 7 décembre pourrait-elle avoir lieu le week-end ? Même jusqu’à Noël ? “Ça va être suivi, mais à un niveau différent de ce week-end”, a déclaré Fabien Villedieu, représentant du syndicat SUD-rail, sur franceinfo. Les représentants syndicaux estiment que le mouvement du 7 décembre ne devrait pas durer plus d’une journée. En effet, l’avis envoyé par SUD-Rail couvre la période du 6 décembre à 20 heures au 8 décembre à 8 heures.

Lire Aussi :  Bourse : les valeurs à suivre à Paris et en Europe - 04/11/2022 à 08:11

Si, d’ici la fin de l’année, contrôleurs et syndicats ne parviennent pas à obtenir gain de cause, de nouvelles grèves pourraient frapper le réseau ferroviaire français pendant les vacances de Noël, période où de nombreux Français prennent le train. En effet, si le mouvement de grève n’a pas été lancé ce week-end depuis le syndicat SNCF, mais depuis un collectif de contrôleurs, quatre syndicats ont apporté leur soutien à ce mouvement : Ansa, SUD-Rail, CFDT et FO localement.

Quatre syndicats ont déposé des préavis de grève hebdomadaires du vendredi 23 décembre au lundi 26 décembre et du vendredi 30 décembre au lundi 2 janvier, dans le but de faire pression sur les négociations avec la SNCF. Samedi 3 décembre, le ministre des Transports Clément Beaune a néanmoins tenu à prendre en compte cette scène de paralysie des transports pour la fête de fin d’année. “Je ne peux pas écrire les choses moi-même”, a-t-il déclaré, appelant à la “responsabilité collective”, selon des propos rapportés par BFMTV. “La semaine est décisive”, a annoncé la secrétaire nationale des Cheminots CFDT Sabine Le Toucan. “Nous allons savoir si Noël est en danger ou non. La balle est dans le camp de l’entreprise”.

Lire Aussi :  Énergie de secours et économie circulaire

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button