XV de France : Raphaël Ibañez annonce prolonger jusqu’en juin 2028 au poste de manager

Par Jean-Baptiste Sarraz
changé en forme

25.1.2023 à 12:03

Raphaël Ibañez s’étire avec le XV de France. Le directeur général de l’équipe de France de rugby a indiqué avoir continué avec le staff des Bleus jusqu’en juin 2028, précise l’émission. Sport Europe 1 (tous les soirs de 20-23). “Ça marche bien, donc je vais continuer l’aventure”, a raisonné l’ancien rugbyman après cette annonce exclusive.

L’entraîneur du XV de France Fabien Galthié avait déjà annoncé qu’il resterait à la tête de l’équipe jusqu’en 2027, mais l’incertitude planait sur ses adjoints. C’est désormais plus concret pour le futur staff qui sera chargé de mener à bien la tâche des Bleus après la Coupe du monde de septembre prochain. Raphaël Ibañez a rejoint le staff des Bleus à l’automne 2020.

Lire Aussi :  Jean-Marc Peillex, le « maire du Mont-Blanc », dépose plainte et essuie des critiques

Jusqu’en juin 2028

“Cette aventure est la plus belle, la plus intense qu’on puisse imaginer qu’on puisse vivre. Alors voilà, j’ai signé jusqu’en juin 2028”, a officialisé le bras droit de Fabien Galthié avant d’encenser le XV de France : “C’est la plus belle aventure sportive quand on est passionné de rugby et quand on est actif et engagé.”

Fabien Galthié a officiellement pris ses fonctions après la Coupe du monde 2019, et dans ses bagages se trouvaient des adjoints connus et de qualité tels que Shaun Edwards (défense), William Servat (mêlée), Karim Ghezal (clé), Thibault Giroud (manager de la performance) ou Laurent Labit (entraîneur d’attaque). Les trois derniers arrêteront l’aventure tricolore après la Coupe du monde 2023. Mais Laurent Labit et Karim Ghezal continuent de travailler ensemble au Stade Français, leur nouvelle base.

Lire Aussi :  Aide aux démarches -France services : un accompagnement de proximité dans les démarches administratives et du quotidien

“Luttes de pouvoir”

Raphaël Ibanez a également été interrogé sur l’interpellation de Bernard Laporte par la police mardi dans une affaire de blanchiment d’argent liée à une grossière fraude fiscale, et a déploré la séparation entre la “mission sportive” des Bleus et les nouveaux ennuis judiciaires du président. de la FFR. “Cela illustre juste parfois le décalage entre notre mission, qui est le sport (…), qui n’est en aucun cas politique, et (…) tous ces mouvements au-dessus du XV de France, qui sont le fruit de rapports de force”, a-t-il déclaré.

Lire Aussi :  Où aller au ski en 2023 en France et en Europe ? Découvrez nos bons plans famille ou amis et réservez vite !

Bernard Laporte a été remis en garde à vue dans la soirée. “Nous, notre trajectoire est claire : nous allons avec l’équipe vers le but de la vie (gagner la Coupe du monde en France à l’automne)”, a souligné Ibanez, avant d’ajouter : “Je ne veux pas d’élections déstabilisatrices”. au milieu d’une compétition sportive ou d’une lutte de pouvoir.”

« Je ne voudrais pas me précipiter vers un jugement hâtif (…), le procès est en cours (…) », a encore déclaré l’entraîneur des Bleus. Mais il a conclu, “tout ce qu’on vit avec le XV de France, on le doit à Bernard Laporte, le président de la fédération : la Coupe du monde de France, c’est lui”.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button